Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Messe pour le P. Hamel et pour la paix : vendredi 29 juillet à 18h30 en l'église Saint-Michel de #Dijon.

    Lien permanent Catégories : Annonces 0 commentaire
  • Communiqué de Mgr Roland Minnerath au sujet des événements de St-Etienne-du-Rouvray

    6a00d83451619c69e201bb092337af970d-250wi.png

    Lu sur le site du diocèse

    1630.jpg

     

    Communiqué de Monseigneur Roland Minnerath, archevêque de Dijon, à l'occasion des événements de Saint-Etienne-de-Rouvrau d ece mardi 26 juillet 2016.

    "Le prêtre assassiné alors qu’il célébrait l’eucharistie aura couronné son long ministère par le martyre.

    Notre prière va à l’Eglise de Rouen, son évêque, ses prêtres, ses fidèles, à la famille du Père Hamel et à celles des autres victimes.

    Elle va aussi aux Autorités de notre pays si rudement mis à l’épreuve.

    Il ne faut pas nous voiler la face. Les individus déséquilibrés ou radicalisés qui maintenant s’attaquent aux symboles du christianisme se réclament tous de la même source.

    A nous de rester assez unis pour témoigner que l’amour et la fraternité humaine auront le dernier mot.

    Au cours des messes de semaine et dimanche prochain, on priera pour toutes les victimes du terrorisme.

    A Dijon, le 26 juillet 2016.

    + Roland Minnerath,
    Archevêque de Dijon"

     

     

    Lien permanent Catégories : Annonces 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Juin 2016 N° 29

     LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

    Cela fait à présent trois ans que j’ai succédé au Père Vincent Sauer sur le secteur des 5 Clochers. C’est avec une grande joie que je tiens à vous remercier pour votre accueil, ainsi que pour les rencontres faites jusqu'à présent. Je suis conscient qu’il me faut rencontrer encore beaucoup d’entre vous, je ne désespère pas, nous aurons le temps de faire connaissance.

    Sachez en tout cas que mon désir est d’être entièrement à votre disposition. Pratiquants ou non je veux vous servir de tout mon cœur.  Ne tombez pas dans le piège de penser que l’Église est exclusive à un petit nombre. Elle est à vous, elle est à nous tous. N’hésitez pas à venir seul (e) ou en famille participer à l’assemblée dominicale. L’Église, comme une mère, vous accueille les bras toujours ouverts.

    Profitons tous encore de cette année de la Miséricorde et approchons-nous davantage au Dieu de miséricorde, Il ne juge pas, Il ne rejette pas, Il aime l’être pécheur que nous essayons de cacher tous les jours et qui nous conduit, parfois, à une grand souffrance bien profonde, bien déguisée.

    Le pape François nous invite à la simplicité, à avoir une attitude juste pour prier et invoquer la miséricorde du Père en découvrant la parabole du pharisien et du publicain (cf. Lc 18, 9-14): 

    “Les deux protagonistes montent au temple pour prier, mais agissent de façons très différentes, obtenant des résultats opposés. Le pharisien prie et « se tenait debout » (v. 11) et utilise beaucoup de paroles. Sa prière est certes une prière d’action de grâce adressée à Dieu, mais en réalité, c’est un étalage de ses mérites, avec un sentiment de supériorité envers les « autres hommes », qualifiés de « voleurs, injustes, adultères »… Ce pharisien prie Dieu, mais en vérité il se tourne vers lui-même. Il prie lui-même ! Au lieu d’avoir devant les yeux le Seigneur, il a un miroir… Il énumère les bonnes œuvres commises : il est irrépréhensible, il observe la Loi. 

                Le publicain en revanche — l’autre — se présente au temple l’âme humble et repentie : « se tenant à distance, il n’osait même pas lever les yeux vers le ciel; mais il se frappait la poitrine » (v. 13). Sa prière est très brève, elle n’est pas aussi longue que celle du pharisien : « Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis ». Rien de plus. Quelle belle prière ! En effet, les collecteurs d’impôts — appelés précisément, « publicains » — étaient considérés comme des personnes impures, soumises aux dominateurs étrangers, ils étaient mal vus des gens et associés en général aux « pécheurs ». La parabole enseigne que l’on est juste ou pécheur non pas en raison de son appartenance sociale, mais selon sa façon de se comporter envers Dieu et de se comporter envers ses frères. Les gestes de pénitence et les quelques paroles simples du publicain témoignent de sa conscience en ce qui concerne sa misérable condition. Sa prière est essentielle. Il agit en personne humble, sûr uniquement d’être un pécheur qui a besoin de pitié. Si le pharisien ne demandait rien parce qu’il avait déjà tout, le publicain ne peut que mendier la miséricorde de Dieu. Et cela est beau : mendier la miséricorde de Dieu ! Se présentant « les mains vides », le cœur nu et se reconnaissant pécheur, le publicain nous montre à tous la condition nécessaire pour recevoir le pardon du Seigneur. À la fin, c’est précisément lui, si méprisé, qui devient une icône du véritable croyant”.

     

    Profitons pour réflechir pendant l’été.

    Bon été à vous tous,  P. Oscar RUIZ

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Annonces, Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Jubilé de la Miséricorde des Familles

    Lu sur le site :  Service Famille

     

    Une journée unique de

    Jubilé de la miséricorde

    pour les familles est proposée au

    Sanctuaire Diocésain de l’Enfant Jésus

    (Carmel de Beaune, 14, rue de Chorey)

    Le Dimanche 10 Juillet. 


     

    13419262_995796683849295_2278212630892235598_n.jpg

    Détails
     
    08:15 Accueil – Notre Dame de la libération – La Montagne de Beaune - Rue François Vaillant (GPS N 47° 02.433’, E 4°49.119’)

    08:30 Bénédiction et envoi du Jubilé de la Miséricorde des familles (parcours de 3 km)

    10:00 Arrivée au Sanctuaire - accueil par la communauté des Carmélites de l’Enfant Jésus

    10:30 Présentation de la démarche de Jubilé

    11:00 Enseignement donné par Monseigneur Roland Minnerath

    12:00 Pique-nique tiré du sac dans le parc

    13:30 Passage de la Porte Sainte – sacrement de réconciliation – adoration du Saint Sacrement - enseignement

    15:30 Messe du Jubilé célébrée par Monseigneur Roland Minnerath

    Pour nous permettre d’avoir une idée du nombre de participants, merci de le faire par ce mail : servicefamille21@gmail.com

    Lien permanent Catégories : Annonces, Jubilé de la Miséricorde 0 commentaire
  • Horaires de Juillet et Août au Sanctuaire diocésain du Saint Enfant Jésus- Roi de Grâce de Beaune

    Lu sur le site enfantjesusdebeaune

     

    TEMPS DE PRIÈRE

    AU SANCTUAIRE DU SAINT ENFANT-JÉSUS À BEAUNE

     

    JUILLET - AOÛT 2016

     

    Dimanche

    8h30 : MESSE

    18h : Petite Couronne

     

    Du lundi au vendredi

    Pas de temps de prière à 12h

    18h10 : Petite Couronne

    18h30 : MESSE

     

    Samedi :

    Pas de temps de prière à 12h

    18h : Petite Couronne

     

    Samedi 16 juillet

    Notre-Dame du Mont Carmel

    17h30 : Vêpres

    18h :Petite Couronne

     

    Exceptionnellement

    La Veillée de l’Enfant-Jésus

    du 24 juillet (dimanche)

    de 18h à 20h

    Lundi 25 juillet :

    18h : Vêpres

    18h30 : MESSE et Petite Couronne

     

    Jeudi 4 août

    Heure Sainte à 20h30

     

    Vendredi 5 août

    Premier Vendredi du mois

    Messe à 18h30

    suivie du Salut du Saint-Sacrement

    et les Litanies au Sacré-Cœur

     

    Mercredi 24 août

    Veillée de l’Enfant-Jésus

    de 20h30 à 22h30

     

    Jeudi 25 août 

    18h : Vêpres

    18h30 : MESSE

    Petite Couronne

     

     

    Lien permanent Catégories : Annonces, L'Enfant Jesus de Beaune 0 commentaire