Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Journal des 5 clochers

  • Journal des 5 clochers - Juin 2017 N° 31

    LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly


    Chers habitants du secteur,


    Je suis arrivé à la paroisse de Beaune en septembre 2010 comme séminariste. En 2012 je suis ordonné diacre et en 2013 prêtre. Après 7 années de mission dans la paroisse de Beaune et 4 années dans le secteur de 5 clochers, je suis nommé vicaire à la paroisse de Saint Pierre à Dijon. Je ne vous cache pas que c’est avec beaucoup d’émotion, et j’espère peu de larmes, que je vous dis non pas "adieu" mais "au-revoir".
    Je suis heureux d’être devenu serviteur du Seigneur ; maintenant Il m’appelle à servir et à continuer mon ministère dans une autre paroisse comme vicaire et aumônier des jeunes. Avec vous, j’ai appris à être prêtre et à exercer la charge de responsable de secteur. Vous m’avez beaucoup appris, beaucoup aidé et donné. Il me semble même que c’est vous qui avez fait le principal. La paroisse Beaune fut ma première paroisse. Lorsque je regarde le temps vécu à vos côtés, ce qui m’a le plus marqué c’est votre capacité d’écouter, d’accueillir ; votre générosité et votre amour envers vos prêtres. Vous avez été proches de moi par l’affection et par la prière.
    Le prêtre n’appartient pas à sa paroisse, il est serviteur de l’Église Universelle. Un prêtre s’en va ; un autre arrive, quelle chance ! C’est alors grâce à notre foi que nous pouvons faire confiance au Seigneur qui n’abandonne jamais son Église. Moi de mon coté, je vous fais confiance car je sais que vous allez être attentifs à mon successeur comme vous l’avez été avec moi.
    En partant, je vous dis MERCI pour tout ce que vous m’avez apporté. MERCI aux plus âgés, aux moins âgés, aux jeunes et plus jeunes, vous avez nourri mon ministère. Je vous demande aussi de prier pour moi. L’aide de l’Esprit, la force de la grâce agissent par la prière commune les uns pour les autres. Que Dieu vous bénisse, vous ainsi que vos familles. Je vous garderai tant dans mon souvenir que dans mon coeur et prierai pour vous.


    Père Oscar RUIZ


    Messes de départ du Père Oscar RUIZ :
    Samedi 26 Août à 18h00 à Bligny-les-Beaune
    Suivie du verre de l’amitié et buffet partagé avec ce que vous apporterez à la salle de
    fêtes de Bligny-lès Beaune
    Dimanche 3 Septembre à 11h00 à la Basilique Notre-Dame de Beaune
    Suivie du verre de l’amitié sur le parvis Notre Dame

     

    VIE DE LA PAROISSE : NOUVELLES NOMINATIONS


    Le père Oscar RUIZ est nommé vicaire de la paroisse Saint-Pierre de Dijon, aumônier du collège et lycée privés Saint-Joseph de Dijon, du lycée public du Castel, du collège public du Parc et du collège des Lentillères de Dijon.
    Le père Deo THOMAS aura la charge du secteur des 5 Clochers, de l’aumônerie des jeunes et du Saint-Coeur.
    Le père Marc GERAULT, est nommé vicaire à Beaune et en charge du secteur des 12 Clochers.
    Ces nominations prennent effet dès le 1er septembre 2017.


    RENTRÉE PAROISSIALE : Dimanche 11 Septembre
    au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus (14 rue de Chorey) :


     Messe de rentrée à 11h00, puis apéritif et pique-nique tiré du sac.
     Dans l'après-midi, inscription des enfants aux activités paroissiales (catéchèse, aumônerie, scoutisme, maîtrise, enfants de choeur...) et découverte de projets tels que les T.O.P., le Café Sourire du Secours Catholique, l'aumônerie hospitalière ou les équipes Saint Vincent de Paul.
    Vous êtes attendus nombreux !
    ATTENTION : une seule messe ce dimanche-là !


    LA VIE DE NOS VILLAGES


    Le pèlerinage de l’Ascension, que du bonheur !


    Une cinquantaine de personnes des 12 Clochers et des 5 Clochers, ainsi que quelques Beaunois,  ont pris place joyeusement  dans un bus en partance pour Montréal… dans l’Yonne. Après avoir prié et chanté les Laudes dans le car, nous avons été accueillis par une personne très enthousiaste qui  nous a fait découvrir l’histoire de ce village médiéval dont le point culminant est la Collégiale Notre-Dame, nous n’étions pas dépaysés ! Puis le bus nous a conduits à Savigny-en-Terre-Plaine où la messe fut célébrée joyeusement dans une église pleine à craquer. En sortant de l’église, un pot convivial, traditionnel le jour de l’Ascension, nous attendait sur le parvis, ce fut l’occasion de rencontrer des paroissiens fort sympathiques que nous avons invités à visiter notre Côte d’Or. Puis après un pique-nique animé au terrain de camping de Montbertault près d’Epoisses, notre car a repris la route pour Semur-en Auxois, où le père Christian Baud nous a fait visiter ‘son’ église Notre-Dame ! Celle-ci  recèle une multitude d’œuvres d’art très diverses, dont une ‘Mise au Tombeau’ magnifique. Pour clore la visite, le Père Baud, organiste à ses heures, nous a joué quelques pièces d’orgue avec un plaisir non dissimulé. La journée tirait à sa fin et nous regagnâmes le bus joyeux de toutes ces rencontres avec le passé (les visites de sites sobres ou majestueux) et avec le présent (la rencontre avec des chrétiens d’ailleurs). Un petit questionnaire permettait sous forme de jeu de tester les connaissances de chacun après toutes ces découvertes. Les Vêpres furent dites en action de grâce pour cette belle journée!


    Une paroissienne


    La chorale des cinq clochers


    Recrutement de choristes :
    Si vous aimez chanter, vous pouvez nous rejoindre.
    Nous répétons chaque Mardi à partir de 20h30 à l’Eglise de
    Bligny-les-Beaune.
    Nous serons heureux d’accueillir de nouveaux participants dans une bonne
    ambiance.

     


    Bligny lès Beaune


    - Dimanche 20 mai en l'église de Bligny 10 jeunes ont fait leur profession de foi et une jeune
    a reçu l’eucharistie :


    BENOIT Servane, DAVID Thomas, DOUBLOT Clarisse et Gaspard, DURIAUX Lenny, FOURNIER Charline, JACOTOT Manon, SCHELLEKENS Martijn et Willem-Alexender, VICENTE Clarisse VICENTE Eléonore a reçu le sacrement de l'eucharistie.


    - Dimanche 11 juin en l'église de Bligny 6 enfants ont reçu le sacrement de l'eucharistie :


    CHEVEAU-CAUVIN Charlotte, DAVID Méline, DELREE Eléana, DOREAU Candice, FARGUES Quentin, PREZELUS Manon


    Nous avons toujours besoin de catéchistes.


    Vous êtes parents ou grands-parents, vous aimez parler avec les enfants, vous désirez les accompagner sur leur chemin de foi et vous avez un peu de temps à leur consacrer?


    Alors n'hésitez plus et rejoignez-nous !


    Toutes les catéchistes de la paroisse se retrouvent tous les deux mois, autour du père Yves Frot, curé de la paroisse et de Christine Daret, permanente pastorale, qui nous proposent un conduit pour chaque rencontre de caté.
    Pour tout renseignement, appeler Pascale Hacquart au 03.80.22.87.24 (aux heures de repas).

     


    Corcelles les Arts


    Cette année 2017 est encore riche en travaux prévus ou imprévus dans notre église de Corcelles les Arts. L'association St Pierre- St Paul et le secteur paroissial de Bligny les Beaune ont financé à part égale l’installation d'une nouvelle sonorisation.
    L’association assure le remplacement de l'ensemble du système d'horlogerie sur la façade de l' église (moteur, minuterie heures et minutes, tige de 90cm, aiguilles). En effet l’heure n'est plus indiquée depuis le début de l'année, mais les pièces ne sont pas standards et certaines doivent être fabriquées.
    Enfin, la toiture va être reprise : démoussage, remplacement de plusieurs milliers de tuiles, traitement.
    Nous espérons voir la fin des travaux. L'association créée en 1998 fêtera l'année prochaine ses 20 ans d'existence avec la satisfaction du devoir accompli !!


    Philippe Pitois.


    Merceuil


    Urgent ! Nous avons besoin de bénévoles pour aider au ménage et au fleurissement de l’église. Merci de contacter la sacristine de Merceuil Mme Jacqueline FOURNIER au 03.80.21.48.31

     


    Bon été à vous tous et que Dieu vous bénisse.

    Lien permanent Catégories : Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Décembre 2016 N° 30

    LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

    L’année 2106 a été marquée par le Jubilé de la Miséricorde Divine.  L’Église nous a fait redécouvrir l’amour et la puissance d’un Dieu qui est capable de rejoindre et de guérir toute chose. 

    Le pape François nous a dit que Par amour, le Christ s’est abaissé jusqu’à nous, il a habité notre misère humaine, il a éprouvé notre condition la plus misérable : l’injustice, la trahison, l’abandon ; il a fait l’expérience de la mort, du tombeau, des enfers. De cette manière, notre Roi est allé jusqu’aux limites de l’univers pour embrasser et sauver tout être vivant. Il ne nous a pas condamnés, il ne nous a même pas conquis, il n’a jamais violé notre liberté mais il s’est fait chemin avec l’humble amour qui excuse tout, qui espère tout, qui supporte tout, (cf. 1Co 13,7). Seul cet amour a vaincu et continue à vaincre nos grands adversaires : le péché, la mort, la peur.  

    Mais avons-nous bien conscience qu’en ces jours de décembre nous nous préparons à fêter la naissance de ce Dieu d’amour ?

    Dieu se fait petit enfant en Jésus pour nous apporter l’énorme cadeau de la joie. Il veut que notre joie soit complète. Cet Enfant nous apporte ce dont nous avons besoin pour combler notre vie. Avec quoi pouvons-nous combler notre vie? Commençons déjà avec ce que l’Enfant Jésus nous offre. Il nous apporte de la tendresse et de la compassion. Nos familles, notre entourage et notre propre vie ont besoin de ces deux vertus.

    D’après le petit Larousse (HER 1999), la tendresse est le sentiment tendre, d’amitié, d’amour, qui se manifeste par des paroles, des gestes doux et des attentions délicates. Ce sentiment est bien nécessaire au sein de nos relations familiales. 

    La Compassion est le sentiment qui rend sensible aux souffrances d’autrui ; pitié, commisération. Cet autre sentiment est bien nécessaire dans toute relation humaine, il nous permet de voir la souffrance de celui qui est à coté de nous, et nous permet d’agir pour l’aider. Aucun de ces deux sentiments n’est péjoratif, tout au contraire ! N’ayons pas peur de demander ces deux cadeaux à l’unique Dieu qui peut rendre notre coeur tendre et compatissant. 

    Que cette fête de Noël nous fasse découvrir tous ces sentiments qui se trouvent souvent cachés dans notre coeur et que l’Enfant Jésus nous remplisse de sa lumière qui ne décline jamais.

    C’est ce que je vous souhaite en vous adressant dès à présent mes voeux les plus fervents pour un saint et joyeux Nöel et fin d’année 2016 à vous tous, à vos proches et à ceux qui vous sont chers. 

      Père Oscar RUIZ

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Juin 2016 N° 29

     LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

    Cela fait à présent trois ans que j’ai succédé au Père Vincent Sauer sur le secteur des 5 Clochers. C’est avec une grande joie que je tiens à vous remercier pour votre accueil, ainsi que pour les rencontres faites jusqu'à présent. Je suis conscient qu’il me faut rencontrer encore beaucoup d’entre vous, je ne désespère pas, nous aurons le temps de faire connaissance.

    Sachez en tout cas que mon désir est d’être entièrement à votre disposition. Pratiquants ou non je veux vous servir de tout mon cœur.  Ne tombez pas dans le piège de penser que l’Église est exclusive à un petit nombre. Elle est à vous, elle est à nous tous. N’hésitez pas à venir seul (e) ou en famille participer à l’assemblée dominicale. L’Église, comme une mère, vous accueille les bras toujours ouverts.

    Profitons tous encore de cette année de la Miséricorde et approchons-nous davantage au Dieu de miséricorde, Il ne juge pas, Il ne rejette pas, Il aime l’être pécheur que nous essayons de cacher tous les jours et qui nous conduit, parfois, à une grand souffrance bien profonde, bien déguisée.

    Le pape François nous invite à la simplicité, à avoir une attitude juste pour prier et invoquer la miséricorde du Père en découvrant la parabole du pharisien et du publicain (cf. Lc 18, 9-14): 

    “Les deux protagonistes montent au temple pour prier, mais agissent de façons très différentes, obtenant des résultats opposés. Le pharisien prie et « se tenait debout » (v. 11) et utilise beaucoup de paroles. Sa prière est certes une prière d’action de grâce adressée à Dieu, mais en réalité, c’est un étalage de ses mérites, avec un sentiment de supériorité envers les « autres hommes », qualifiés de « voleurs, injustes, adultères »… Ce pharisien prie Dieu, mais en vérité il se tourne vers lui-même. Il prie lui-même ! Au lieu d’avoir devant les yeux le Seigneur, il a un miroir… Il énumère les bonnes œuvres commises : il est irrépréhensible, il observe la Loi. 

                Le publicain en revanche — l’autre — se présente au temple l’âme humble et repentie : « se tenant à distance, il n’osait même pas lever les yeux vers le ciel; mais il se frappait la poitrine » (v. 13). Sa prière est très brève, elle n’est pas aussi longue que celle du pharisien : « Mon Dieu, aie pitié du pécheur que je suis ». Rien de plus. Quelle belle prière ! En effet, les collecteurs d’impôts — appelés précisément, « publicains » — étaient considérés comme des personnes impures, soumises aux dominateurs étrangers, ils étaient mal vus des gens et associés en général aux « pécheurs ». La parabole enseigne que l’on est juste ou pécheur non pas en raison de son appartenance sociale, mais selon sa façon de se comporter envers Dieu et de se comporter envers ses frères. Les gestes de pénitence et les quelques paroles simples du publicain témoignent de sa conscience en ce qui concerne sa misérable condition. Sa prière est essentielle. Il agit en personne humble, sûr uniquement d’être un pécheur qui a besoin de pitié. Si le pharisien ne demandait rien parce qu’il avait déjà tout, le publicain ne peut que mendier la miséricorde de Dieu. Et cela est beau : mendier la miséricorde de Dieu ! Se présentant « les mains vides », le cœur nu et se reconnaissant pécheur, le publicain nous montre à tous la condition nécessaire pour recevoir le pardon du Seigneur. À la fin, c’est précisément lui, si méprisé, qui devient une icône du véritable croyant”.

     

    Profitons pour réflechir pendant l’été.

    Bon été à vous tous,  P. Oscar RUIZ

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Annonces, Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Janvier 2016 N° 28

     LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

     

    Le Pape François a décidé d’annoncer une année sainte « extraordinaire », c’est-à-dire une année supplémentaire aux années saintes qui reviennent maintenant chaque 25 ans. Il a voulu qu’elle soit un jubilé de la miséricorde ! Ce jubilé a été ouvert le 8 décembre 2015 et se conclura le 20 novembre 2016.

    Pendant ce jubilé, appelé aussi Année Sainte, le Pape nous demande de réaliser des ouvres de miséricorde spirituelles et corporelles. Notre curé le père Yves Frot nous a expliqué plus précisément en quoi cela consiste : « des actions charitables qui aident notre prochain dans ses besoins corporels et spirituels… réconforter ceux qui ont du mal à vivre, consoler ceux qui vivent une détresse, instruire celui qui en a besoin. Il s’agit aussi de nourrir ceux qui ont faim, de soigner les malades, de visiter les prisonniers et les personnes seules…»(FIP du 6 décembre 2015).

    Le pape François nous propose d’intensifier ce que nous faisons en temps normal. Il attend de cette année sainte qu’elle renouvelle la vie et le témoignage des chrétiens dans le monde. Il ne s’agit pas seulement de faire plus d’efforts d’une manière légaliste mais de renouveler notre vie par le service aux autres. Notre vie anthropocentrique a besoin d’être renouvelée, notre âme se remplit de plus en plus d’égoïsme et elle ne fait qu’attendre un renouvellement.

    Le pape François a choisi le thème de la miséricorde parce qu’il est conscient des événements dramatiques qui ont bouleversé le monde depuis un siècle, engendrant une mentalité moderne qui doute à la fois de l’homme et de Dieu. « Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix », nous dit le pape dans sa bulle d’indiction du jubilé, « Misericordiae Vultus » du 11 avril 2015.

    Le pape nous invite donc à vivre ce moment favorable pour changer de vie, il nous invite à nous retourner vers Dieu, à nous convertir. « Mon appel à la conversion s’adresse avec plus d’insistance à ceux qui se trouvent éloignés de la grâce de Dieu en raison de leur conduite de vie. Je pense aux hommes et aux femmes qui font partie d’une organisation criminelle quelle qu’elle soit, aux personnes fautives ou complices de corruption » et à tout homme qui se trouve dans la tristesse du péché. Pour cela un pèlerinage, selon les forces de chacun, sera un signe particulier de l’Année Sainte. Puis à la fin de ce pèlerinage nous pourrons passer la Porte Sainte à Rome à Dijon, à Beaune, et en tous lieux au niveau mondial. Le pape nous appelle finalement à soigner nos blessures avec le sacrement de la réconciliation, lieu de tendresse, où Dieu veut se donner pour nous rendre le plus grand service : Nous montrer son amour dont l’unique obsession est de nous pardonner totalement et définitivement.

    Chers habitants, peu importe si aujourd’hui vous pratiquez ou vous ne pratiquez pas votre religion, ce qui est vraiment important aujourd’hui c’est ce que Jésus dit : « Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs » (Mt 9,13), n’ayez pas peur de vous laisser regarder par son visage miséricordieux, n’ayez pas peur de le regarder.

    Prions ensemble pour que cette année sainte soulève en nous un mouvement de compassion et de pardon dans le cœur des croyants et non croyants. Que notre désir de conversion devienne un signe efficace de la miséricorde du Père pour tout homme.

    Que cette année soit pour vous une année de joie, de paix, de pardon et tendresse. Tous mes meilleurs vœux. Je prie pour vous, priez pour moi.

    P.Oscar RUIZ

     

    VIE DE LA PAROISSE

     

     misericorde.png

     

    Une Porte de la Miséricorde à Beaune

     

    Le dimanche 13 décembre dans tous les diocèses du monde entier a été ouvert officiellement le Jubilé de la Miséricorde.         

     

    misericorde1.png.jpgLa cathédrale Saint-Bénigne de Dijon et le Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune sont les endroits choisis par Mgr Minnerath pour l’ouverture des Portes.Des familles et pèlerins sont venus nombreux au sanctuaire pour participer à la célébration présidée par Mgr Roland Minnerath.

    Après le rite pénitentiel, la prière d’ouverture et la gravure dévoilée sur le fronton de la porte mentionnant l’Année sainte, notre archevêque a invité l’assemblée à franchir la Porte Sainte en suivant Jésus : ouvrir son cœur, se convertir et retrouver notre lien filial afin d’orienter nos vies selon Son désir.

     

     

     

     

    L'ancien Carmel de Beaune devient Sanctuaire Diocésain de l’Enfant Jésus

     

    Le 3 Janvier 2016, Monseigneur Roland Minnerath a célébré la messe de l’Épiphanie à 11h00 en la basilique Notre-Dame de Beaune, et a érigé officiellement l’ancien Carmel en Sanctuaire Diocésain du Saint Enfant Jésus. Après la célébration, une procession a conduit les fidèles jusqu’au Sanctuaire (14 rue de Chorey à Beaune). Sur place, l’archevêque a l’installé officiellement la Communauté des Sœurs Carmélites de l’Enfant-Jésus.

     

    LA VIE DE NOS VILLAGES

    Bligny Les Beaune

     

    Le mardi 8 décembre nous avons célébré la fête de l’Immaculée Conception.

    immaculéé 2015.jpg

    Comme chaque année, une procession aux flambeaux a eu lieu depuis l’Oratoire du Hameau de Curtil. Nous nous sommes arrêtés pour bénir la crèche de Michel et Lucette Janiaut, puis nous avons fini notre itinéraire à l’église de Bligny avec la célébration de la messe de l’Immaculee Conception et l’action de grâces pour l’ouverture du Jubilée de la Misericorde.

     

     

    Pour la rentrée de septembre 2016, nous aurons besoin de catéchistes.

     

    Vous êtes parents ou grands-parents, vous aimez parler avec les enfants, vous désirez les accompagner sur leur chemin de foi et vous avez un peu de temps à leur consacrer?    

    Alors n'hésitez plus et rejoignez-nous !

    Toutes les catéchistes de la paroisse se retrouvent tous les deux mois, autour du père Yves Frot, curé de la paroisse et de Christine Daret permanente pastorale qui nous proposent un conduit pour chaque rencontre de caté.

    Pour tout renseignement, appeler Pascale Hacquart au 03.80.22.87.24 (aux heures de repas).

    Réfection des sépultures des anciens curés

    Nous avons constaté l’état d’abandon des sépultures de : M. l’Abbé Jacques HUOT, M. l’Abbé     Louis Emmanuel Théophile FOISSET, M. l’Abbé Benoist FAURE et M. l’Abbé QUIROT ; curés inhumés au cimetière de Bligny. C’est ainsi qu’avec l’accord de l’équipe d’animation pastorale nous avons procédé à la réfection des sépultures.

    Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Christian Bordes pour un total de 2.683,67 euros.

    Corcelles les Arts

    Pour l'association Saint-Pierre et Saint-Paul l'année 2015 a été marquée par la restauration des vitraux, la pose du cadran solaire et la restauration des croix du lavoir et du cimetière.

    Mais les membres de l'association, aidés par des bénévoles, ne s'endorment pas et une nouvelle tranche de travaux est lancée pour l'année 2016 en union avec la municipalité: réfection des entourages des vitraux (travaux de plâtrerie, peinture), restauration du calvaire devant l'église et remise en fonction des deux cloches qui ne fonctionnent pas: le "carillon" qui doit être électrifié et annoncera les baptêmes et les mariages, et le "glas". Cette cloche est fêlée, elle doit être descendue du clocher et envoyée à un atelier spécialisé en Allemagne pour être soudée. Ensuite elle doit être électrifiée et sera sonnée lors d'un décès dans la commune, lors des offices de funérailles, et lors d'événements particulièrement graves pour la nation. Actuellement une seule cloche est en activité: la "volée" qui sonne les heures, l'angélus à 7h04, 12h04 et 19h04 et appelle aux messes du dimanche.

    La dernière restauration des cloches remonte à Novembre 1951, il y a 64 ans.....

    Le mercredi 25 et jeudi 26 Novembre 2015 l'entreprise Lucotte de Dijon est déjà intervenue et a procédé à la descente du glas en pratiquant une ouverture dans le plafond de la chaufferie. Les travaux de réfection des entourages des vitraux devraient être réalisés courant décembre, il est rare de prendre de l'avance sur le calendrier !!!

    Nous rappelons que la totalité des travaux réalisés dans l'église ont toujours été financés par l'association et les subventions obtenues.

    Philippe Pitois.

     

     

     Merceuil

    Urgent ! Nous avons besoin de bénévoles pour aider au ménage et au fleurissement de l’Eglise. Merci de contacter la sacristine de Merceuil Mme Jacqueline FOURNIER au 03.80.21.48.31

     

    La chorale des cinq clochers

    chorale 5.pngRecrute des choristes :

    Si vous aimez chanter, vous pouvez nous rejoindre,

    Nous répétons chaque Mardi à partir de 20h30 à  l’Eglise de Bligny-les-Beaune.

    Nous serons heureux d’accueillir de nouveaux participants dans une bonne ambiance

     

     

    Permanences du Père Oscar Ruiz :

    Les permanences pour l’année scolaire 2015 – 2016 seront les mercredis tous les 15 jours (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h00 à la cure de Bligny. Voir les panneaux des présences affichés au 33 route de Beaune et à l’église de Bligny.

    Lien permanent Catégories : Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Juillet 2015 N° 27

     LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

     

    C’est ce jeudi 18 juin à midi que le pape François a publié son encyclique « Laudato Si » (« Loué sois-tu ») sur le thème de l’écologie. Très attendue, cette lettre de 192 pages est adressée aux évêques mais également à tous, croyants et non-croyants.

    Le pape François ne parle pas uniquement d'environnement au sens écologique du terme. Il parle avant tout de l'homme, et du respect que ce dernier doit avoir pour la nature, et tout ce qui porte la vie. Un texte courageux, issu tout droit du défenseur des plus petits, et de ceux qui n'ont pas la parole dans ce monde.

    Dans cette encyclique, le Saint Père dénonce tout ce qui peut aujourd'hui menacer la planète, qu'il s'agisse de la pollution, du gaspillage, de la culture du rejet, du profit, tout en tirant la sonnette d'alarme. Pour s'opposer à cela, le pape propose de suivre un parcours éthique et spirituel, dont il dresse les bases.

    Rappelant les bases de la théologie de la création, le pape nous rappelle qu’elle ne nous appartient pas. Nous en faison partie, et c'est la propriété de Dieu. L'homme ne peut, dans ce schéma, que l'exploiter mais également la protéger, au lieu d'en tirer du profit. La différence est de taille. Ainsi, le pape explique que c'est l'homme qui est responsable du réchauffement planétaire, du non-respect de la vie, qu'elle soit humaine, végétale ou animale. Le tout au nom de la tyrannie de l'argent, qui oppresse les plus petits au bénéfice d'un petit nombre.

     

    On peut donc commencer à réflexir.  Nous vivons tous dans une maison commune qui est notre planète. Mais avant même d’aller sortir travailler pour cette maison commune, pose-toi la question : Dans quel état se trouve ma petite maison ? Est-ce-que je veuille pour qu’elle soit en ordre et en harmonie ?  Est-ce-que je respecte l’autre ?  Est-ce-que je respecte la vie ?

    Il est possible que dans notre petite maison manque quelqu’un. Peut-être nous avons oublié un habitant, ou nous nous rappelons peu de lui, eh oui ! Nous avons peut-être oublié l’unique qui peut nous donner une totale harmonie. Celui-là c’est le Christ.  Comment vivre en équilibre avec nos proches, avec la planète, avec la nature ; si le Christ est parfois ou souvent absent?  Le pape a donc raison, il nous faut commencer ou continuer un parcours éthique et spirituel.  N’AIE PAS PEUR !   Si le Christ n’habite plus chez toi, va le chercher,  ouvre ta porte, Il t’attend.

    Pour ceux qui veulent aller plus loin Mgr Minnerath a proposait une conférence de presse à la Maison diocésaine de Dijon. L’archevêque de Dijon a pu présenter aux journalistes ce document.  

     

       

    Bonnes vacances à tous

    P. Oscar RUIZ

     

     VIE DE LA PAROISSE    

     

     Mgr MINNERATH vient de nous annoncer

    En septembre prochain, les Carmélites Apostoliques de l’Enfant Jésus vont venir à Beaune faire une fondation. Elles seront au début 2 religieuses et la communauté pourra ensuite grandir.

    Nous ne pouvons que rendre grâce à pour cette arrivée et remercier l’Enfant Jésus Roi de Grâce de nous avoir aidés. (Yves FROT, curé de la paroisse de Beaune).

     

    Les nominations cette année, elles nous concernent.

    Le père Pierre NIATAMSIKU, prêtre congolais déjà venu dans notre diocèse comme curé de Précy-sous-Thil en 1997, puis au service des paroisses de Sainte-Bernadette et de Nolay, revient dans notre diocèse. Il sera attaché à la paroisse de Beaune. Nous nous en réjouissons car le travail pastoral ne manque pas chez nous.  Y.F.

     

    GRANDE FÊTE DE RENTRÉE DE LA PAROISSE

    (Beaune et les 19 Clochers) : Dimanche 6 Septembre 2015

    * A 11h00 à Notre Dame : Messe célébrée par le Père Yves Frot.

    * A partir de 12h15 au Monastère du Petit Roi de Grâce, 14 rue de Chorey (un service de covoiturage sera proposé sur le parvis de ND) :

    * Apéritif offert

    * Pique-nique partagé : chacun est invité à apporter plats et boissons à partager.

    De 14h30 à 17h : stand pour :

    *présentation par deux associations, à l’occasion de l’ouverture de l’année paroissiale de la santé et de la miséricorde, de leurs activités.

    Inscriptions des enfants et des jeunes pour l’année 2015-2016

    * De 14h30 à 17h (éveil de la foi, catéchisme, aumônerie, servants d’autel, scoutisme, maîtrise ND, préparation au baptême…).

     

     
     

    Les jeunes de l’AUMÔNERIE SCOLAIRE DE BEAUNE en pèlerinage à La Salette  

    Nous étions 57 jeunes Beaunois à nous rendre à la Salette, pendant 4 jours (du 26 au 29 Avril).  Avec nous, une petite centaine de Dijonnais et des jeunes du diocèse de Gap. Nous avons été accueillis par les sœurs du sanctuaire qui avaient choisis le thème de ce temps fort : la Rencontre. 

    Alors nous avons décliné ce thème autour de la rencontre avec les autres jeunes et la rencontre du Christ aujourd'hui dans nos vies. Les jeunes ont vécu un très beau moment de partage sous une météo moyenne...

    Stéphanie.

     

     Voir aussi la rencontre de Maximin et Mélanie avec la Belle Dame de la Salette :

    (Le 19 septembre 1846, dans les alpages au dessus du village de La Salette en Isère, deux enfants bergers, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, disent avoir rencontré une "Belle Dame" en pleurs, toute de lumière. Elle leur confie un message de conversion, pour "tout son peuple".)   

     

     

    Stationnement au Sanctuaire de l’Enfant Jésus

    Suite au problème  de stationnement  au 14 rue de Chorey, à la porte d’accueil du Sanctuaire de l’Enfant Jésus.

    Pour se garer, il faudra  chercher des emplacements   ailleurs  ou utiliser celui de  l’intérieur  devant la  Chapelle (qui est de 3 ou 4 places). La sanction pénale   est de 135 lors du PV.

    Si vous rencontrez un problème comme celui-ci, nous vous conseillons d’écrire directement au cabinet du Maire  à cette adresse :

    Yvette ALLEXANT-GILLIER

    Secrétariat  de Mme  Stéphanie DE PALMA

    Directeur de Cabinet d’Alain SUGUENOT

    CABINET DU MAIRE

        BP 30191

    21205   BEAUNE CEDEX

    TEL 03 80 24 56 25

     

     LA VIE DE NOS VILLAGES  

     

     

    La sortie paroissiale pour la fête de L’Ascension (5 Clochers)

     

    Cette année, nous nous sommes donnés rendez-vous pour la messe à l’Abbaye de Cîteaux. Après la messe nous avons partagé notre repas. Ensuite Le frère Raphaël, moine et prêtre de Cîteaux nous a enseigné sur la miséricorde de Dieu, en partant du Notre-Père, voici quelques-unes de ses paroles :

    « Comme les parents aiment leurs enfants, et peuvent donner leur vie pour eux, le Père est toujours présent, il faut juste s'adresser à lui, le louer, lui dire : tu es bénis Seigneur de l'univers. On veut faire sa volonté, mais pas trop.... que ta volonté soit ''fête''. Donnes-nous notre pain quotidien, le pain de la faim du ventre, il prend en compte nos besoins primaires, et nous donne aussi le pain de Dieu, la PAROLE de vie.

    Si on se reconnait malade, on a besoin du Seigneur, de sa miséricorde. On n'est jamais trop pécheur pour qu'il vienne nous chercher. Si on demande pardon, on est dans l'espérance, Dieu est disponible tout le temps. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Ce que l'on a reçu, on le donne à notre tour, on entre dans le jeu de Dieu. Comme nous sommes appelés au pardon, il nous donne la force du pardon. Si tu veux aimer Dieu, aime ton frère, si tu veux aimer ton frère, aime-toi toi-même ».

    Avant de compter sur tes forces, il faut compter sur Dieu, lui remettre tout entre ses mains

    (Michel)

     

    Bligny-lès-Beaune

    Le 9 mars la Mairie de Bligny nous a signalé que l’installation électrique de notre église n’est pas hors norme comme je l’avais dit sur le dernier journal (Nº 26). Je vous demande à vous tous de m’excuser pour cette affirmation erronée. C’est une très bonne nouvelle de savoir que l’installation électrique actuelle répond aux normes en vigueur. Mais en tout cas, il est vrai que notre église nécessite juste une augmentation de la luminosité car elle manque de clarté.

     

    Profession de foi et Communions

    - Samedi 16 et Dimanche 17 mai en l’église de Bligny ont fait leur profession de foi :

        Emile BENOIT,  Anna CHOLET,  Alice GARNIER,  Arthur JOIGNEAUX,  Lola BUJAN,  Romain ROCH.

     

    - dimanche 7 juin en l’église de Bligny ont reçu le sacrement de l’eucharistie :

        Thomas DAVID,  Clarisse  et Gaspard DOUBLOT,  Lenny DURIAUX,  Hugo FARGUES,  Charline FOURNIER,  

        Manon JACOTOT,  Arnaud MARCHETTO,  Martin  et  Willem SCHELLEKENS,  Gaëtan THOMAS,  

    Clarisse  VICNETE.  Justine JOLY  a fait sa 1ere communion le 19 avril à Beaune.

     

    Corcelles les Arts 

     

    Le Dimanche 28 Juin nous avons vu l'aboutissement de dix-sept années d'existence de l'association Saint-Pierre et Saint-Paul créée en février 1998, avec l'inauguration des vitraux et du cadran solaire.

    C’est au cours de la messe de 11h00 que nous avons fêté les Saints de l’église de Corcelles : Saint Pierre et Saint Paul. Nous avons tous constaté que quatre vitraux existants sont restaurés et trois vitraux sont entièrement refaits. Le vitrail du choeur a la particularité d'être refait avec la technique employée au 12° siècle. Désormais notre église est achevée intérieurement.

    Un cadran solaire est installé à la place de l'ancien, que peu de personnes avaient remarqué car il n'existait plus que par une flèche rouillée. Il est situé sur la façade ouest de l'église, donc du côté de la place des marronniers, près du porche d'entrée. Pour lire l'heure, n'oublions pas que l'été nous avons deux heures de décalage par rapport au soleil, et une heure l'hiver, avec en plus 20 minutes à notre position.

    L'association continuera d'exister pour entretenir ce patrimoine afin de ne pas le laisser se dégrader (déjà des peintures sont à refaire dans la sacristie).

    Le coût de tout ce qui a été réalisé durant ces années a été financé par l'association et des subventions.

    Notre plus grande satisfaction est de voir cette église vivre par les offices qui y sont célébrés et les nombreux fidèles présents.

    L'association adresse un très grand merci à la municipalité qui a toujours rendu possible cette restauration, et à toutes celles et ceux qui y ont participés par leur travail ou par leur soutien financier.

     

     Merceuil

    Urgent !  Nous avons besoin de bénévoles pour aider au ménage et au fleurissement de l’Eglise. Merci de contacter la sacristine de Merceuil.

     

    La chorale des cinq clochers

    Recrute des choristes :

    Si vous aimez chanter, vous pouvez nous rejoindre,

    Nous répétons chaque Mardi à partir de 20h30 à  l’Eglise de Bligny-les-Beaune.

    Nous serons heureux d’accueillir de nouveaux participants dans une bonne ambiance

     

    Permanences du Père Oscar Ruiz :

    Les permanences pour l’année scolaire 2015 – 2016 seront les mercredis tous les 15 jours (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h00 à la cure de Bligny, 33 route de Beaune. (Un panneau de présences sera affiché à l’église de Bligny)

     

    Lien permanent Catégories : Blog actu, Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Janvier 2015 N° 26

     LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

     

    Nous venons de fêter la naissance du Fils de Dieu.  Chacun d’entre nous a essayé de fêter dignement cet événement. Pour ceux qui sont venus à l’église, vous avez constaté qu’elle était pleine, nous étions très nombreux mais que tirons-nous vraiment de ce que nous avons vécu ?

    Nous avons fêté la naissance, donc la vie, parce que la vie est précieuse. Mais notre vie ne peut pas vivre quotidiennement sans Celui qui nous fait vivre. Avez-vous besoin de celui qui nous donne la vie et en même temps nous fait renaître ?

    « Il se peut que le grand problème de notre vie ne soit pas tellement de vivre, mais finalement de naître ! Partout il est dit que nous avons le mal de vivre : N’aurions-nous pas plutôt le mal de naître ? C’est-à-dire de devenir celui que nous sommes véritablement. Car nous ne sommes pas l’homme que nous paraissons être : célèbre ou inconnu, riche ou démuni, habile ou maladroit… Tout cela, c’est l’apparence des choses. Nous sommes un homme qui cherche à naître.

    Si tu saisis en toi cette pulsation merveilleuse qui te porte à ne pas être aujourd’hui ce que tu étais hier, tu es en train de naître. Si tu te sens capable d’un amour tout neuf que tu n’espérais pas hier tu es en train de naître. Si tu te fais aujourd’hui tout petit devant Jésus pour te laisser conduire dans sa Lumière, tu es en train de naître. Sois sûr que la plus grande chose de la vie, ce n’est pas de vivre, c’est de naître constamment… »   Anonyme !

    Chers habitants, pourquoi avez-vous peur de naître ? Pourquoi attendre Noël prochain pour faire l’expérience de la naissance de Jésus parmi nous ? Face à la maladie, la souffrance, la mort, nous sommes appelés à la vie et la vraie vie c’est Jésus-Christ. Ne reste donc pas chez toi, vis ! La communauté chrétienne t’attend.

    Dieu frappe à ta porte et demande à naître en toi, maintenant, c’est à toi de choisir.

     

    Bonne et sainte année à tous.

     

    P. Oscar RUIZ

     

    VIE DE LA PAROISSE

    Nouvelles Septembre 2014

     Départ du père Bernard CARD : Il remercie tous les paroissiens qui lui ont manifesté d’une façon ou d’une autre leur amitié, à l’occasion de son départ, et il leur souhaite une bonne rentrée.

     

    La basilique Notre-Dame de Beaune était archi-comble ce dimanche 7 septembre pour accueillir son nouveau curé, le père Yves Frot, installé par le doyen du doyenné Côte de Beaune, le père Constantin Yatala Nsomwe.

    Tout à la fois solennelle lors de la profession de foi du père Frot, la transmission de l’Evangéliaire et la réception des registres de la paroisse, la messe fut aussi très joyeuse, notamment quand le chœur des enfants dirigé par Christian Garneret a entonné un « koumbala » bien enlevé.

    Entouré de plusieurs prêtres dont les pères Dampt et Chadeuf, anciens curés de Beaune, le père Frot s’est émerveillé de découvrir tant de diversités de groupes et d’activités dans sa nouvelle paroisse, se disant héritier de ses prédécesseurs, dont le père Card fut le dernier en place.

    Au cours de la célébration, le nouveau curé (qui reste également administrateur de la paroisse de Nuits-st-Georges) a envoyé les catéchistes en mission et a annoncé conserver l'Equipe d'Animation Paroissiale (EAP) déjà en place avec son prédécesseur.

    Nous retiendrons aussi les mots du père Yatala à la fin de son homélie disant à son curé «  Aimez vos paroissiens » et à l’assemblée « Aimez votre curé ».

    Et c’est dans cette disposition du cœur que tous se sont retrouvés sur le parvis ensoleillé pour un apéritif préparé par les Associations Familiales Catholiques (AFC).

     1128_4.jpg

    Je (Père Yves FROT) voudrais vous remercier pour l’accueil que vous m’avez réservé dimanche 7 Septembre dernier lors de la messe de mon installation. J’ai été heureux de participer au pique-nique partagé où j’ai croisé beaucoup de paroissiens et vu les familles inscrire leurs enfants dans les divers groupes de la paroisse. Je le redis : je  compte cette année venir vous rencontrer dans les réunions qui sont organisées. J’ai toute l’année pour le faire, mais, si à Pâques c’était terminé, c’est mieux. Cela me permettrait de mieux vous connaître. Je vous redis encore toute ma disponibilité pour vous servir.

     

    LA VIE DE NOS VILLAGES

    La messe dominicale pour le secteur est célébrée habituellement à 11 h 00 chaque dimanche.

    Les lieux et horaires des messes du secteur sont affichés aux portes des églises.

    L'abbé Oscar RUIZ est le prêtre référent pour le secteur de Bligny lès Beaune et partage la charge de l'ensemble paroissial de Beaune. Il habite à Beaune, 16 rue Paul Laneyrie.

    Contact pour tout renseignement : Abbé Oscar RUIZ (Tél. 06 71 07 61 78) ou secrétariat paroissial (Tél. 03 80 26 22 70).

    Confessions sur le secteur : pendant les permanences et sur rendez-vous.

    Messe chaque jeudi à 9 h 00 à l'église de Bligny (sauf exception).  

    Sortie paroissiale : vous y êtes tous invités le 14 Mai 2015 (Jeudi de l’Ascension). Retenez cette date dans vos agendas

     

     

    Permanence du Père Oscar Ruiz :

    Les permanences pour l’année scolaire 2014 – 2015 seront les mercredis tous les 15 jours (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h00 à la cure de Bligny, 33 route de Beaune. (Un panneau de présences sera affiché à l’église de Bligny).

     

    Bligny les Beaune

    Notre église a besoin d’une réfection intérieure.

    En visitant l’église avec notre nouveau curé le père Yves Frot, nous avons constaté que la peinture doit être refaite, nous gagnerons en clarté, luminosité et beauté. 

    L’actuelle installation électrique ne donne pas entière satisfaction, elle est hors norme.

    Il y a aussi une protection à réaliser pour que l’église soit ouverte plus souvent et que les œuvres d’art qui ont été mises en valeur il y a quelques années ne soient pas dégradées.

    Un Projet de restauration sera lancé par la mairie mais cette opération représente un coût pour la commune, malgré les aides sollicitées auprès de l’État. Une souscription sera lancée en partenariat avec la fondation du Patrimoine afin d'aider au financement.

    J’invite l’ensemble des habitants de Bligny, particuliers ou entreprises, à adhérer à ce projet et à apporter leur contribution aussi modeste soit-elle.  L’église de Bligny est à tous, elle est témoin de la vie quotidienne de notre village, elle doit être préservée et conservée.

     

    Merci à tous d’avance !

     

     

    Le 7 décembre nous avons fêté l’Immaculée Conception.  Une procession aux flambeaux a eu lieu depuis l’Oratoire du Hameau de Curtil en passant par la crèche de Michel et Lucette Janiaut, puis nous avons fini notre itinéraire à l’église de Bligny avec la messe.

    _DSC0106.JPG

    Messe lors de la procession Fête de l’Immaculée Conception le dimanche 7 décembre à Bligny Les Beaune

     

     Corcelles Les Arts

      Au nom de l'association St-Pierre et St-Paul :

     Le projet de restauration des vitraux de l'église de Corcelles-les-Arts est finalisé, toutes les autorisations obtenues et des subventions accordées. L'entreprise choisie est l'atelier Parot, un des plus grands de France, créé en 1946 à Dijon par Marcel Parot, Maître-Verrier. Depuis 1972, l'atelier est dirigé par Mr Pierre-Alain Parot, Maitre Verrier, finaliste en 1976 au concours du Meilleur Ouvrier de France, créateur et restaurateur de monuments historiques. A son actif, quelques exemples : cathédrales de Cahors, Carcassonne, Tours, Luxembourg, Saint-Claude, Strasbourg, église de Talant, abbaye d'Acey etc... Cette entreprise est installée au chateau d'Aisey (non loin de Citeaux). C'est-à-dire si la municipalité et l'association avons choisi l'entreprise qui, par sa compétence et son expérience, réalisera un travail de grande qualité. Les travaux se feront au printemps 2015.

    Une souscription est lancée pendant plusieurs mois en partenariat avec la fondation du Patrimoine afin d'aider au financement ; des feuilles pour effectuer un don sont disponibles dans chaque église du secteur.

    Mr P. Pitois.

    Lien permanent Catégories : Blog actu, Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Juin 2014 N° 25

    LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

    Voici déjà un an que j’ai succédé au Père Vincent Sauer sur le secteur des 5 clochers. Je tiens à vous dire toute ma joie pour l’accueil que j’ai reçu. Je remercie toutes les personnes du secteur qui avec patience, m’ont aidé pendant cette première année de ministère.  Il me faut encore  beaucoup de temps pour vous connaître tous, mais cela sera possible seulement si vous voulez me connaître.  Sachez en tout cas que je souhaite être à votre service, je souhaite être vraiment à votre disposition, voilà le but de ma mission. Il est vrai que nous « les prêtres » ne sommes pas nombreux, mais nous ne sommes pas seuls,  nous comptons sur vous pour annoncer la bonne nouvelle du Christ. Force et courage, nous devons être tous témoins de l’amour de Dieu, le monde attend cette annonce !

    L’année prochaine je reste avec vous comme prêtre référant du secteur, mais notre curé le père Bernard CARD a été nommé curé de la paroisse Saint-Michel de DIJON. Nous pouvons tous remercier le père Bernard CARD pour ces onze années de mission sur la paroisse.  Pour cela une messe d’adieu  sera célébrée le samedi 28 juin à 18h00 à Notre-Dame. Puis les paroissiens qui le veulent pourront poursuivre la rencontre au presbytère Saint-Nicolas pour un buffet qui sera dressé à partir de ce que chacun apportera.

    Pendant la fête de rentrée de la paroisse prévue le 07 septembre, nous accueillerons notre nouveau curé le père Yves FROT, actuel curé de Nuits-Saint-Georges. Je vous invite tous à venir nombreux à la messe de 11h00 sur Beaune. Un apéro pour tous est prévu après la messe.  

    Bonnes vacances à tous

    P. Oscar RUIZ

     

     

    VIE DE LA PAROISSE

     

    Nouvelles nominations au 1er Septembre 2013

     

    Le Père Bernard CARD est nommé curé de la paroisse Saint-Michel de Dijon.

    Le Père Yves FROT, actuel curé de Nuits-Saint-Georges est nommé curé de la paroisse de Beaune.

     

    Attention date à retenir dès maintenant !

     

    Inscriptions des enfants au catéchisme, pour l’année 2014-2015, du CE2 (enfants nés en 2006) à la 5ème  

    le DIMANCHE 07 SEPTEMBRE.

    Messe à 11h à Notre Dame, puis pique-nique et inscriptions 14h30 à 17h30 de tous les enfants et les jeunes (catéchèse, aumônerie, servants d’autel, scoutisme) au monastère du Petit Roi de Grâce situé 14 rue de Chorey à Beaune.

     

    LA VIE DE NOS VILLAGES

    Le pèlerinage de L’Ascension

    Cette année encore nous avons marché en pèlerinage le jour de l’Ascension. Nous avons célébré la messe à 10h30 à Merceuil, puis le Père Oscar a béni le groupe et fait l’envoi. Nous sommes partis, portés par la prière, jusqu’au château de Masse, il faisait un temps superbe. À l’arrivée nous avons partagé un repas. Nous avons vécu un après-midi de détente et de jeux !  Merci à tous ceux qui ont voulu participer à cette journée. Notez bien sur vos agendas la prochaine sortie paroissiale le 14 mai 2015.  

     

    Profession de foi et Communions

    - Dimanche 1er juin en l’église de  Bligny ont fait leur profession de foi:

    Aude, Anne-Lise, Benjamin, Camille, Eva, Pauline, Marion,

     

    -      Dimanche 15 juin en l’église de Bligny ont reçu le sacrement de l’eucharistie :   

            Arthur,  Coline, Emilien, Gaëtan,  Manon,

     

    - Dimanche 22 juin en l’église de Merceuil ont reçu le sacrement de l’eucharistie:

    Jeanne, Tanguy et Matthieu

     

    Bligny les Beaune accueille les TOP

    Les Top (Tables Ouvertes Paroissiales) sont des actions de la paroisse de Beaune en direction des personnes ­isolées et fragiles, tant matériellement que spirituellement, en les invitant à un déjeuner fraternel.Les TOP nous proposent un chemin de rencontre avec l’Église pour des personnes isolées.

    Le Samedi 17 mai, plus de 50  personnes se sont retrouvées pour la deuxième fois à la salle des fêtes de Bligny, pour partager un repas convivial et fraternel sur le thème « les 5 continents ». En fin de journée, ceux qui le voulaient ont pu partager l'Eucharistie à l’église St Nicolas. Rappelons que la Table Ouverte Paroissiale est un chemin d’ouverture et d’accueil aux autres pour la communauté paroissiale et un chemin de rencontre avec l’Église pour des personnes isolées.

                    Une nouvelle TOP est prévue le 27 Septembre prochain ; les bonnes volontés pour rejoindre l'équipe de préparation seront les bienvenues. Si vous connaissez dans votre entourage des personnes à inviter, merci de contacter le secrétariat paroissial (03 80 26 22 70) ou Renée Rousseau (06 08 02 47 57).

     

    Corcelles les Arts

    Le dimanche 29 Juin l'association Saint-Pierre et Saint-Paul organise son repas froid annuel au profit de la restauration des vitraux de l’église. Messe à 11h00, apéritif offert, repas à la salle des fêtes de Corcelles les Arts. Prix du repas = 10 euros (s’inscrire auprès de Mme Pitois au 03 80 21 46 17 ou 06 25 70 12 87.

    Le projet de vitraux modernes

    Un projet de création de vitraux modernes à été mis au point en fin d'année dernière par des représentants de la municipalité et de l'association St Pierre et St Paul. Le dossier a été refusé par l'architecte des bâtiments de France dont l'accord est nécessaire. Il a donc fallu réfléchir à un nouveau projet qui soit accepté et contacter de nouvelles entreprises. Nous avons donc choisi une solution qui fait l'unanimité : la restauration des vitraux existants, ce qui implique que les vitraux en losanges des deux chapelles et les deux vitraux de droite dans la nef seront réparés et nettoyés. Les deux vitraux de gauche dans la nef et celui du chœur actuellement en verre blanc seront refaits en losanges à l'identique des autres.

    Nous venons d'obtenir l'accord de l'architecte ces jours-ci, le dossier doit maintenant passer devant la commission des arts sacrés. Comme il s'agit d'une restauration nous devrions obtenir le feu vert.  Il faudra ensuite refaire les demandes de subventions ce qui nous aura retardé d'une année. Mais comme d'habitude nous sommes patients et persévérants et tout se fera.

     

     Merceuil

    Urgent !  Nous avons besoin de bénévoles pour aider au ménage et au fleurissement de l’Eglise. Merci de contacter la sacristine de Merceuil.

     

    Permanence du Père Oscar Ruiz :

    Les permanences pour l’année scolaire 2014 – 2015 seront les mercredis tous les 15 jours (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h00 à la cure de Bligny, 33 route de Beaune. (Un panneau de présences sera affiché à l’église de Bligny).

     

     

    Le témoignage de nos paroissiens :

    Les jeunes de notre paroisse en pèlerinage à Rome-Assise

    Nous sommes une vingtaine de jeunes de la paroisse de Beaune à avoir participé au pèlerinage à Rome-Assise. Nous sommes partis avec d'autres jeunes du diocèse de Dijon. 

    A Rome, nous avons visité beaucoup d'églises dont la basilique saint Pierre. Plusieurs temps forts ont marqué notre voyage : l'audience avec le pape qui je crois, était un des moments les plus marquant de ce pèlerinage... Nous avons également assisté à la canonisation de Jean XXIII et Jean Paul II. 

     

    Ce pèlerinage aura été pour nous tous un moment inoubliable de notre vie de chrétiens. Nous remercions toutes les personnes qui nous ont aidé à financer ce pèlerinage en achetant les chocolats.                                    

    Delphine

    delphine.jpg

     

     

    Pour ma part, j’ai trouvé ce voyage très intéressant. J’ai bien aimé le moment de solitude que nous avons eu à Assise, qui m’a bien fait réfléchir. J’ai aussi eu la possibilité de voir le pape, un grand moment, le voir  à 5 mètres de soi, du bonheur ! Les temps d’Eucharistie étaient également très forts, nous avons pu communier dans des endroits assez insolites, comme les catacombes par exemple. Le témoignage d’une des sœurs de la trinité des monts, l’endroit où on logeait à Rome, était très touchant. Les veillés festives organisées par les différentes aumôneries étaient également des bons moments de partage. Tout ça, pour terminer en apothéose avec la canonisation de Jean-Paul II et de Jean XXIII, un grand moment, particulièrement pour Jean-Paul II, le pape de notre enfance, le « pape des familles », devenir Saint sous nos yeux, même si nous avons suivi cette Messe de l’ambassade de France… Je tiens donc à remercier toutes les personnes qui nous ont aidés. Cette photo de tout le groupe, est ma préférée.

    Paul

    Les jeunes de notre paroisse en pèlerinage à la Salette

    Mes impressions sur le pèlerinage à La Salette :
    Ce pèlerinage m'a fait avancer dans ma foi grâce aux rencontres et aux temps de prière.  J'ai beaucoup apprécié la bonne humeur de tout le monde. Le témoignage m'a aussi interpelé. Grâce à ce pèlerinage, j'ai pu faire de nombreuses rencontres amicales. Et j'adorerais y retourner car c'était GENIAL !!! Merci Stéphanie et Oscar !
    Pierre

    Lien permanent Catégories : Blog actu, Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Janvier 2014

    LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

    Chers habitants du secteur,

    Voici quatre mois depuis mon arrivée comme prêtre référent du secteur des 5 clochers et voici enfin quelques nouvelles pour ceux qui se demandent qui est ce jeune prêtre?

    Comme vous le savez je remplace le père Vincent Sauer qui a été nommé curé à la paroisse d’Is-sur-Tille.  Personnellement j’ai beaucoup reçu du père Sauer; spécialement pendant mon année diaconale à la paroisse de Beaune. Maintenant je profite de ce que j’ai appris de lui et en plus je récolte ce qu’il a semé: la générosité, l’accueil et la sincérité, qu’aujourd’hui je reçois de votre part.

    Ces quelques lignes pour vous raconter mon histoire, mon parcours et ce que Dieu a fait de moi jusqu’à présent: Je suis Colombien d’origine, j’ai 31 ans et je suis le quatrième d’une fratrie de six. Mes parents m’ont transmis la foi depuis tout petit mais ma vocation en tant que Chrétien adulte s’est développée à travers le chemin néocatéchuménal (nouvelle réalité de l’Église Catholique. C’est un itinéraire de formation chrétienne en vue de la redécouverte du baptême). Grâce à la communauté du chemin néocatéchuménal j’ai pu découvrir l’Église comme Mère.

    C’est en découvrant que Dieu m’a choisi que j’ai décidé de le suivre. En 2001 je quitte la Colombie pour travailler à Barcelone en Espagne. Lorsque je vivais là-bas, j’ai recherché une fausse liberté,  je travaillais en tant que chef de production dans une entreprise d’art graphique, Dieu m’a élu et m’a appelé au moment où je ressentais une grande insatisfaction de vie. Je dois vous le dire, Dieu m’a trouvé dans la tristesse du péché. Je résistais à l’idée de devenir prêtre, je ne m’en sentais pas digne. Dieu m’a cherché, m’a fait goûter le pardon et m’a permis de me réconcilier avec mon histoire. Il s’agissait d’une recherche d’affectivité et de reconnaissance dues, à mon avis, à la difficile relation avec mon père et au scandale que représentait pour moi la précarité de ma famille. J’ai voulu cacher tous mes complexes en construisant une fausse image de moi-même. Face à cette histoire Dieu a été plus fort, Il m’a défendu, car, c’est Lui qui m’a séduit, Il a su le faire.

    Cette preuve d’amour et de miséricorde de sa part m’a donné la force de laisser ma copine, mon travail, mes projets et mon idéal de vie pour suivre son appel. Je découvre donc ma vraie vocation. C’est pourquoi je suis entré au séminaire Missionnaire Redemptoris Mater de Strasbourg en octobre 2004 où j’ai appris la langue française pendant un an et demi. En 2009 j’ai obtenu une licence de Théologie catholique à la faculté de Strasbourg. Ce premier cycle dans le séminaire a été parfois difficile, la tentation de revenir en arrière s’est manifestée, mais la prière et l’obéissance à mes formateurs m’ont aidé à discerner la volonté de Dieu. Pendant l’année scolaire 2009-2010, je suis parti en stage pastoral à Buenos Aires, en Argentine, pour aider un prêtre dans l’évangélisation d’un quartier connu comme « un bidon-ville ».  En 2010 je suis retourné en France pour faire partie du groupe de séminaristes du diocèse de Dijon et j’ai commencé en même temps un Master à la Faculté de Théologie catholique de l’université de Strasbourg. Le 24 juin 2012 j’ai été ordonné diacre et le 30 juin 2013 je suis ordonné prêtre pour le diocèse de Dijon. Ensuite, j’ai été nommé vicaire à la paroisse de Beaune. Dieu m’a aidé, il m’a vraiment servi. Maintenant, si je peux, je suis disposé de tout cœur à faire de même pour vous.

    MERCI pour tout ce que vous donnez soit dans la paroisse soit dans votre entourage. MERCI pour votre chaleureux accueil, pour votre affection et pour vos prières.

     

    P. Oscar RUIZ.

     

    VIE DE LA PAROISSE

    Nouvelles nominations au 1er Septembre 2013

     

    Le Père Bernard CARD est nommé vicaire épiscopal chargé du pôle ‘Eglise et Société » en plus de sa charge de curé de Beaune.

     

    Le Père Vincent SAUER a quitté Beaune le 1er septembre 2013 et est nommé curé de la Paroisse d’Is-sur-Tille/Grancey, ainsi que délégué épiscopal à la Pastorale des jeunes et responsable des Aumôneries de l’Enseignement Public. Il a célébré sa messe de départ le Samedi 31 août dernier à Bligny les Beaune et nous avons partagé le verre de l’amitié au Château de Bligny.

     

    Apres son ordination le 30 juin dernier, le Père Oscar RUIZ a célébré sa première messe dans notre secteur de Bligny.

     

     Mgr. Roland MINNERATH, archevêque de Dijon a écrit sa lettre pastorale intitulée « Avec pleine assurance et sans entrave » publiée à l’occasion de l’Avent 2013.  Vous pouvez encore la lire ici

      

     

    LA VIE DE NOS VILLAGES

    Bligny les Beaune

    8 décembre fête de l’Immaculée Conception

    Pour la quatrième année consécutive, nous étions nombreux à être venus honorer notre Mère et notre Reine, la Vierge Marie. La procession aux flambeaux a eu lieu, le samedi 7 décembre depuis l’Oratoire du Hameau de Curtil jusqu’à la crèche extérieure de l’Eglise en passant par la crèche superbement décorée de Michel et Lucette Janiaut. La messe a été célébrée à la suite de cette procession.

    Puis un vin chaud et des gaufres nous attendaient dans la salle du foyer.

     

     

    Corcelles les Arts

     "L'association Saint-Pierre et Saint-Paul, en collaboration avec la municipalité, envisagent le projet de remplacement des sept vitraux de l'église de Corcelles-les-Arts. Les travaux commenceront au printemps 2014 pour se terminer courant 2015. Les vitraux seront posés avec leur protection au fur et à mesure de leur réalisation en commençant par celui du chœur, puis des deux chapelles et en 2015 les quatre de la nef. Le financement est assuré par les subventions (qui se font de moins en moins généreuses) et l'association. C'est pourquoi nous continuons nos activités afin de recueillir des fonds, et lancerons une nouvelle souscription début 2014. Merci de continuer à nous soutenir."

    Permanence du Père Oscar Ruiz :

    Chaque mercredi (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h00 à la cure de Bligny, 33 route de Beaune.

     

    Le témoignage de nos paroissiens :

    Il y a deux ans maintenant que la Bourgogne nous a accueillis pour des raisons professionnelles. Avant de trouver un logement, nous avions cherché et pris contact avec l’AFC Beaune. Celle-ci nous avait donné entre autre le contact du Père Vincent Sauer, curé de Bligny-Lès-Beaune, que mon mari a rencontré lors d’un premier passage à Beaune pour un entretien.

    Nous avons donc eu la chance de faire assez rapidement sa connaissance. Nous l’avions appelé afin qu’il vienne bénir notre ancien logement.et baptiser notre fils un an plus tard. Il nous a aussitôt mis en contact avec les jeunes familles avec enfants. Ce qui nous a permis de nous intégrer rapidement à la vie de la paroisse et de se sentir très à l’aise. Bien

    que ce fut un choc au début, le Père nous a bien préparé à son départ en nous présentant notre futur curé, le Père Oscar  Ruiz ce qui nous a vite rassuré car la relève était bien assurée.

    Nous avons donc suivi de près l’ordination du Père Oscar et ses « premiers pas » en tant que Curé. Il est aussi venu bénir notre nouvelle maison, ce qui nous a permis de faire plus ample connaissance avec lui.

    Nous apprécions particulièrement de venir à Bligny et dans les 5 clochers pour la messe car l’office y est priant, la chorale y est pour beaucoup. L’avantage des églises de village est que cela reste très familiale et conviviale ainsi l’entraide y est très naturelle.

    Nos enfants vont bientôt pouvoir commencer à participer aux activités proposés, ce qui nous impliquera davantage.

    Mon époux, avec l’accord du Père CARD ; s’est investi dans la création d’un blog pour la Paroisse Catholique de Beaune depuis cette année. Ce blog permet d’avoir plus d’informations détaillées et des actualités.

     Armelle et Jérôme

     

    Je fais partie de l’ensemble paroissial des cinq clochers.

    J’aime beaucoup cette paroisse où j’ai été baptisée, car elle ouvre à la joie chrétienne et au recueillement  dans des églises toujours propres, fleuries, ouvertes à tous et chaleureuses. La communauté est accueillante et joyeuse. De même, nos prêtres disponibles, malgré un emploi du temps chargé, sont toujours prêts à vous écouter,  vous confesser, faire attention aux plus petits, et même à se laisser inviter à votre table.

    Petite, j’ai reçu une éducation religieuse, qui m’a permis de comprendre que Dieu est amour, qu’il nous aime, le sens du sacré, la prière du soir en famille, la messe, le caté où je savais toute la vie de Jésus par cœur. Après le caté, j’ai choisi d’aller à l’aumônerie, une façon d’approfondir une foi jeune et vivante. J’ai fait ma confirmation, une fois l’aumônerie terminée, que faire ? Eh bien, j’ai été appelée à servir les scouts.

    Maintenant, je fais partie des Scouts Unitaires de France du pays beaunois, en tant que cheftaine depuis 7 ans, et cet engagement m’a permis de vivre ma foi de manière concrète, des aventures en groupe et d’avoir charge d’âmes. Entre temps de réflexion, service et aventure, le scoutisme permet de participer à des moments uniques, d’apprendre à s’engager et de faire vivre et grandir sa foi.

    Aimant la musique et le chant, je remplace avec joie la chef de chœur en cas de besoin. Quel plaisir que ses moments de louange musicale et d’accompagnement de prière, grâce à une chorale très douée et toujours présente dans les moments de joie comme de peine. Quelle joie d’appliquer la maxime de Saint Augustin : « Chanter, c’est prier deux fois ».

    Voilà donc une paroisse priante et active où il fait bon vivre sa foi, non loin du petit Roi de grâce de l’ancien carmel de Beaune.

     «Il faut toujours prier comme si l'action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante»

     

    Ste Thérèse de Lisieux         

     

                                                                           M.A.G 

    Lien permanent Catégories : Journal des 5 clochers 0 commentaire