Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Blog actu

  • Table ouverte paroissiale

    Le samedi 16 Janvier, la grande et belle salle du foyer rural de Bligny les Beaune accueillait une nouvelle fois la Table Ouverte Paroissiale de Beaune autour du thème des « rois mages », messagers de paix et d'amour au nom des continents du monde entier. Les mages ont accompagné leurs vœux de petits cadeaux symboliques remis à chaque participant.
    La Table Ouverte ( TOP), initiative de la paroisse, concept original dont le succès ne se dément pas, est avant tout un lieu d'échanges et de fraternité, en aucun cas un lieu de prosélytisme.
    Près de quatre-vingt dix personnes, une grande diversité de convives, d'âges, pour un moment de solidarité et de partage .
    Certains se retrouvent, d'autres font connaissance dans une ambiance chaleureuse.
    La salle du foyer devient une ruche où tout se mêle, préparation, covoiturages, cuisine, décoration, animation... en même temps, rien de compliqué…
    On y rencontre de grandes générosités, mais aussi de grandes solitudes rompues par un moment d'amitié, chaque fois c'est une petite victoire.
    Après de nombreuses animations, l'après-midi s'est achevée par un loto très attendu, c'était la fête.
    Les mots du jour : simplicité, gentillesse, rencontres, gaieté...
    Une belle journée, tous attendent déjà la prochaine TOP prévue le 2 Avril

    Pour finir par une célébration à St Nicolas, avec ceux qui le souhaitaient.

     

    526.jpg

     

    533.jpg

    536.jpg

    Lien permanent Catégories : Blog actu 0 commentaire
  • Cycle de formation bioéthique

    Les Universités de la Vie Alliance VITA à Beaune

     

    Lu sur le site du Diocèse de Dijon

     

    1472_1.jpg

     

    Les lundis 11, 18, 25 janvier et 1er février, Alliance VITA vous propose un cycle de formation en bioéthique, sur le thème : « Panser la société – Comment agir en faveur d’une culture de vie ? »

    Chacune des quatre soirées permettra de réfléchir aux souffrances et aux contradictions de notre société et aux solutions pour y remédier. Chacun est invité à prendre position personnellement face aux défis humanitaires, politiques et culturels à relever. 

    Ces quatre conférences auront lieu au lycée Saint-Coeur de Beaune de 20h15 à 22h30 et sont ouvertes aux lycéens et adultes. Vous y êtes donc tous chaleureusement invités, que vous ayez déjà participé à un cycle de l’Université de la vie ou non.

     

    Le nombre de place est limité, alors inscrivez-vous vite sur le site www.universitedelavie.fr

    Contact en Côte-d'Or : 06 79 66 36 68 - vitacotedor@gmail.com

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Annonces, Blog actu, Conférences 0 commentaire
  • Renaissance du Petit Roi de Grâce !

     

    depliant 1.JPG

    Un Extrait de dépliant du nouveau sanctuaire

    Un enracinement historique :

    [...]

    Une spiritualité bien vivante depuis plus de 350 ans .

    La dévotion acquiert un grand rayonnement. Parmi les membres de la Famille, Gaston de Renty, grand personnage de l’état, offre en 1643 la statue de bois de l’Enfant Jésus, le « Roi de Grâce ».
    C’est le trésor caché de Beaune.
    On ne compte plus jusqu’à nos jours les témoignages de reconnaissance laissés par ceux qui ont vu leurs demandes exaucées.
    En 2014, Monseigneur Minnerath, archevêque de Dijon, érige l’ancien carmel de Beaune en sanctuaire diocésain.
    Autour du culte de l’Enfant Jésus, le Sanctuaire a pour mission de promouvoir une spiritualité de l’enfance et une pastorale de la famille.

    depliant 2.JPG

    Un projet pour de nombreuses années :

    Le développement du nouveau sanctuaire de l’Enfant Jésus de Beaune va nécessiter la réalisation de nombreux aménagements pour recevoir visiteurs et pèlerins dans les meilleures conditions. Nous avons besoin de votre soutien financier et de votre générosité.
    Contacts
    Sanctuaire de l’Enfant Jésus de Beaune
    14, rue de Chorey – 21200 Beaune – France
    Téléphone : Accueil Sanctuaire 03 80 22 27 43
    Communauté 06 52 23 37 52
    Email : accueil@enfant-jesus-de-beaune.org

     

     Les photos de Gilles Brébant prises le 3 Janvier Jour de l'Épiphanie :  Ici

    DSC06491.jpg

     

    Revues de presse du 3 Janvier:

     

    Lu sur le site France 3 : Beaune : l’archevêque de Dijon installe une communauté religieuse dédiée à la statue de l’Enfant-Jésus

     

    Lu sur le site la Croix : À Beaune, un sanctuaire consacré à l’Enfant Jésus a été érigé

     

     Lu sur le site le Bien Public : Un nouveau sanctuaire à Beaune

     

    Lu sur le site le Bien Public (édition abonné) : Beaune : l’ancien Carmel a été érigé en sanctuaire diocésain

     

    Lu sur le site le Salonbeige : Aujourd'hui est (re)né le sanctuaire du petit enfant de Beaune (21)

     

    Lu sur le site Riposte Catholique : Nouveau sanctuaire à Beaune

     

    Lu sur le site pelerinagedefrance  : Pèlerinages auprès de l’Enfant Jésus, le petit Roi de Grâce Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune

    En groupe ou individuellement, toute l’année

    « Des Grâces merveilleuses s’opèrent à ses pieds »

     

     

    Enfant Jesus.jpg

    Lien permanent Catégories : Blog actu, L'Enfant Jesus de Beaune 0 commentaire
  • Un nouveau Sanctuaire Diocésain

    erection du sanctuaire 20160103.JPG

     

     Lu sur le site France 3 Bourgogne

    A l'occasion de la fête de l'Epiphanie, une cérémonie exceptionnelle s'est déroulée ce dimanche à Beaune : L'archevêque de Dijon, Mgr Minnerath a installé officiellement une communauté de religieuses au Sanctuaire du Saint Enfant Jésus. Après une messe à la basilique Notre-Dame, une procession a traversé toute la ville jusqu'au sanctuaire. Le reportage de Caroline Jouret, Damien Rabeisen et Patrick Jouanin avec Mgr Minnerath et François d'Allaines, président de l'association du Petit Roi de grâce


    L’Enfant-Jésus de Beaune est une petite statuette dite « du petit roi de grâce ». Elle a été envoyée par un admirateur à Marguerite du Saint-Sacrement, une jeune beaunoise guérie de troubles psychiques par l’apparition de l’enfant Jésus en 1631. La statuette est installée dans une chapelle érigée en son honneur. Marguerite du Saint-Sacrement et la statuette du petit roi de grâce connurent une vraie dévotion jusqu’à la fin du XIXème siècle. La jeune carmélite est en effet réputée avoir permis, par ses prières, la conception et la naissance de Louis XIV.

     

    Lien permanent Catégories : Annonces, Blog actu, L'Enfant Jesus de Beaune 0 commentaire
  • Beaune : la Porte de la Miséricorde est ouverte !

    La "porte de la " du sanctuaire de Beaune a été ouverte.

    Photos ci-dessous : L'ouverture de la Porte Sainte du Sanctuaire de l'Enfant-Jésus de Beaune

    (© Gilles Brébant)

    DSC06078.jpg

     

    Lu sur le site du Diocèse  : Jour de fête ce dimanche 13 décembre 2015 dans les diocèses du monde entier, à l’occasion de l’ouverture du Jubilé de la Miséricorde.

    Dans le diocèse de Dijon, de grandes foules se sont réunies au Sanctuaire de l’Enfant-Jésus de Beaune et à la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon pour vivre autour de Mgr Minnerath l’ouverture des Portes Saintes.

    Le pape François avait lui-même ouvert une Porte Sainte à la cathédrale de Bangui (République Centrafricaine) le 29 novembre et le 8 décembre à Saint-Pierre de Rome. Mais il a souhaité que dans chaque diocèse, il y ait aussi une ou plusieurs portes saintes, « portes de la Miséricorde », afin que chacun à travers le monde puisse faire une démarche jubilaire.

     

    A Beaune

    Pour ce rendez-vous exceptionnel et unique dans l’histoire, les paroissiens de Beaune et des villages, des familles et pèlerins sont venus nombreux au sanctuaire diocésain du Saint Enfant-Jésus pour participer à la célébration du Jubilé de la Miséricorde et l’ouverture de la Porte Sainte par Mgr Roland Minnerath.

    Après le rite pénitentiel, la prière d’ouverture et la gravure dévoilée sur le fronton de la porte mentionnant l’Année sainte, notre archevêque a invité l’assemblée à franchir la Porte Sainte en suivant Jésus : ouvrir son cœur, se convertir et retrouver notre lien filial afin d’orienter nos vies selon Son désir.

    A la fin de l’homélie prononcée durant la messe qui suivie, Mgr Minnerath a précisé que « l’Enfant Jésus Petit Roi de Grâce nous confère la grâce de l’accueil pour qu’elle se développe dans nos cœurs. Dieu veut faire alliance avec les hommes. Nous marchons vers lui, c’est le sens du passage de la Porte Sainte. Nous passons de l’inquiétude à la paix, c’est le sens du Jubilé ».

    L’Évangile et l'Homélie de Mgr MinnerathDSC06124.jpg


    podcast

     

    Les photos du Jubilé et Porte Sainte 2015 c'est par  : ici

     

     Désormais, tout au long de cette année jubilaire, à Beaune et à Saint-Bénigne de Dijon, chacun peut venir seul ou en groupe, avec sa paroisse, son doyenné, son mouvement ou son aumônerie, vivre cette démarche de conversion et de prière.

    6a00d83451619c69e201bb08292519970d-320wi.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Annonces, Blog actu, Jubilé de la Miséricorde 0 commentaire
  • Attentats de Paris : François rappelle que tuer au nom de Dieu «est un blasphème»

     

    (RV)

    Lors de la prière de l’Angélus, ce dimanche 15 novembre 2015 à midi, depuis la fenêtre des appartements pontificaux, le Pape François a pris la parole pour dire toute sa compassion et son émotion suite aux attentats qui ont frappé Paris vendredi soir, faisant environ 130 morts et 300 blessés.

    « Chers frères et sœurs, je voudrais exprimer ma douleur pour les attaques terroristes qui dans la soirée de vendredi ont ensanglanté la France, en causant de nombreuses victimes. Au président de la République française, et à tous les citoyens, j'apporte l’expression de mes condoléances les plus fraternelles. Je suis proche en particulier des proches de ceux qui ont perdu la vie et des blessés », a déclaré François.

    « Tant de barbarie nous laisse effarés, et on se demande comment le cœur de l’homme peut imaginer et réaliser des évènements aussi horribles, qui ont bouleversé non seulement la France mais le monde entier. Face à de tels actes, on ne peut pas ne pas condamner l’inqualifiable affront à la dignité de la personne humaine. Je veux réaffirmer avec vigueur que la voie de la violence et de la haine ne résout pas les problèmes de l’humanité. Utiliser le nom de Dieu pour justifier cette voie est un blasphème !», a-t-il ajouté avec insistance, sortant de son texte.

    « Je vous invite à vous unir à ma prière. Confions à la miséricorde de Dieu les victimes sans défense de cette tragédie. Que la Vierge Marie, Mère de miséricorde, suscite dans les cœurs de tous des pensées de sagesse et des intentions de paix. Demandons-lui de protéger et de veiller sur la chère Nation française, la première fille de l’Église, sur l’Europe et sur le monde entier. » « Tous ensemble prions en silence », a-t-il enfin demandé à la foule, qui a observé quelques instants de recueillement place Saint-Pierre, avant la récitation de l’Ave Maria.

    Le Pape François, avec une émotion très palpable, s’était déjà exprimé samedi midi sur la chaine de télévision de l’épiscopat italien TV 2000, se disant profondément bouleversé par ces attaques.

    Lien permanent Catégories : Blog actu, Vatican 0 commentaire
  • Confirmation du doyenné Côte de Beaune

    Lu sur le site du diocèse :

    1416_9.jpg

     

    Vingt-huit jeunes garçons et filles du doyenné de Beaune du secteur des douze clochers ont reçu le sacrement de confirmation de leur foi individuellement par Mgr Roland Minnerath le dimanche 11 octobre en la basilique Notre-Dame de Beaune.

    1416_8.jpg

    Ce dernier était accompagné du père Yves Frot, curé de Beaune, du père Oscar Ruiz, vicaire, responsable de cette célébration et des confirmés, du père Jean-Paul Clerc, ancien curé de Savigny-lès-Beaune, du père Jacques Thomas, curé de Meursault, et du père Constantin Yatala, curé de Nolay et doyen du doyenné Côte de Beaune.

    1416_7.jpg

    1416_6.jpg

    Les jeunes avaient participé à leur retraite de Confirmation à Fain-lès-Moutiers en août.

    1416_3.jpg

    L’assemblée présente dans la basilique participa avec ferveur pour les prières et les chants.

    1416_5.jpg

    1416_1.jpg

    A l’issue de cette célébration, un moment convivial était proposé autour d’un verre sur le parvis de la basilique Notre-Dame.

    Lien permanent Catégories : Annonces, Blog actu 0 commentaire
  • Samedi 15 août : l'Assomption de la Vierge Marie

    Lu sur le site du diocèse :

    1366.jpg

    L’Assomption est sans doute l’une des fêtes religieuses les plus populaires dans notre pays.

    Cette fête a la particularité d’être à la fois très ancienne, parce que la dévotion à Marie a commencé dans les premiers siècles, et en même temps assez récente puisque ce n’est qu’en 1950 que le pape Pie XII a voulu donner une définition très précise de l’Assomption de Marie.

     


    Cela signifie que dès les premiers siècles de l’Eglise les chrétiens d’Orient et d’Occident ont tenu à dire la place exceptionnelle que Marie tenait dans l’histoire du salut et qu’en raison de son rôle, elle ne pouvait connaître la mort. En Orient, on va donner le nom de dormition à la fin de la vie terrestre de Marie ; en Occident, on est plus sensible au fait que la Vierge est montée corps et âme au ciel.

    Par la proclamation de 1950, l’Eglise catholique est venue ratifier ce qui était déjà la foi du peuple chrétien.

    Suite à la proclamation de l’Assomption par Pie XII en 1950, les chrétiens ont pris l’habitude de fêter à la fois la mort (la dormition) et l’entrée dans la gloire de Dieu (l’Assomption) de la Marie.

    C’est sans doute aussi dans l’origine de cette fête qui explique combien cette fête est et demeure populaire.

    Dans notre pays, par le vœu de Louis XIII, cette fête est encore mise en valeur par le jour férié qui y est attaché bien sûr, mais aussi par de nombreux pèlerinages organisés dans toutes les régions.

    C’est le cas aussi dans notre diocèse.

    Ce 15 Août, beaucoup de communautés paroissiales célébreront la messe dans des lieux particuliers, parfois en plein air après des processions ou d’autres exercices de piété.




    Cette année, l'archevêque de Dijon a invité les paroisses du diocèse à manifester leur solidarité avec les chrétiens d'Orient à l'occasion de l'Assomption. En les invitant à prier pour nos frères d’Orient à la messe de l’Assomption, par exemple au moment de la prière universelle ou en faisant sonner les cloches de leurs églises le samedi 15 août à 12h00, chaque communauté paroissiale est ainsi appelée à ne pas oublier ces baptisés qui souffrent à cause de leur foi.

     

    1366_1.jpg

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Annonces, Blog actu 0 commentaire
  • Journal des 5 clochers - Juillet 2015 N° 27

     LA VIE DES CINQ CLOCHERS

    Bligny-lès-Beaune, Corcelles-les-Arts, Merceuil, Montagny-lès-Beaune, Tailly

     

    Chers habitants du secteur,

     

    C’est ce jeudi 18 juin à midi que le pape François a publié son encyclique « Laudato Si » (« Loué sois-tu ») sur le thème de l’écologie. Très attendue, cette lettre de 192 pages est adressée aux évêques mais également à tous, croyants et non-croyants.

    Le pape François ne parle pas uniquement d'environnement au sens écologique du terme. Il parle avant tout de l'homme, et du respect que ce dernier doit avoir pour la nature, et tout ce qui porte la vie. Un texte courageux, issu tout droit du défenseur des plus petits, et de ceux qui n'ont pas la parole dans ce monde.

    Dans cette encyclique, le Saint Père dénonce tout ce qui peut aujourd'hui menacer la planète, qu'il s'agisse de la pollution, du gaspillage, de la culture du rejet, du profit, tout en tirant la sonnette d'alarme. Pour s'opposer à cela, le pape propose de suivre un parcours éthique et spirituel, dont il dresse les bases.

    Rappelant les bases de la théologie de la création, le pape nous rappelle qu’elle ne nous appartient pas. Nous en faison partie, et c'est la propriété de Dieu. L'homme ne peut, dans ce schéma, que l'exploiter mais également la protéger, au lieu d'en tirer du profit. La différence est de taille. Ainsi, le pape explique que c'est l'homme qui est responsable du réchauffement planétaire, du non-respect de la vie, qu'elle soit humaine, végétale ou animale. Le tout au nom de la tyrannie de l'argent, qui oppresse les plus petits au bénéfice d'un petit nombre.

     

    On peut donc commencer à réflexir.  Nous vivons tous dans une maison commune qui est notre planète. Mais avant même d’aller sortir travailler pour cette maison commune, pose-toi la question : Dans quel état se trouve ma petite maison ? Est-ce-que je veuille pour qu’elle soit en ordre et en harmonie ?  Est-ce-que je respecte l’autre ?  Est-ce-que je respecte la vie ?

    Il est possible que dans notre petite maison manque quelqu’un. Peut-être nous avons oublié un habitant, ou nous nous rappelons peu de lui, eh oui ! Nous avons peut-être oublié l’unique qui peut nous donner une totale harmonie. Celui-là c’est le Christ.  Comment vivre en équilibre avec nos proches, avec la planète, avec la nature ; si le Christ est parfois ou souvent absent?  Le pape a donc raison, il nous faut commencer ou continuer un parcours éthique et spirituel.  N’AIE PAS PEUR !   Si le Christ n’habite plus chez toi, va le chercher,  ouvre ta porte, Il t’attend.

    Pour ceux qui veulent aller plus loin Mgr Minnerath a proposait une conférence de presse à la Maison diocésaine de Dijon. L’archevêque de Dijon a pu présenter aux journalistes ce document.  

     

       

    Bonnes vacances à tous

    P. Oscar RUIZ

     

     VIE DE LA PAROISSE    

     

     Mgr MINNERATH vient de nous annoncer

    En septembre prochain, les Carmélites Apostoliques de l’Enfant Jésus vont venir à Beaune faire une fondation. Elles seront au début 2 religieuses et la communauté pourra ensuite grandir.

    Nous ne pouvons que rendre grâce à pour cette arrivée et remercier l’Enfant Jésus Roi de Grâce de nous avoir aidés. (Yves FROT, curé de la paroisse de Beaune).

     

    Les nominations cette année, elles nous concernent.

    Le père Pierre NIATAMSIKU, prêtre congolais déjà venu dans notre diocèse comme curé de Précy-sous-Thil en 1997, puis au service des paroisses de Sainte-Bernadette et de Nolay, revient dans notre diocèse. Il sera attaché à la paroisse de Beaune. Nous nous en réjouissons car le travail pastoral ne manque pas chez nous.  Y.F.

     

    GRANDE FÊTE DE RENTRÉE DE LA PAROISSE

    (Beaune et les 19 Clochers) : Dimanche 6 Septembre 2015

    * A 11h00 à Notre Dame : Messe célébrée par le Père Yves Frot.

    * A partir de 12h15 au Monastère du Petit Roi de Grâce, 14 rue de Chorey (un service de covoiturage sera proposé sur le parvis de ND) :

    * Apéritif offert

    * Pique-nique partagé : chacun est invité à apporter plats et boissons à partager.

    De 14h30 à 17h : stand pour :

    *présentation par deux associations, à l’occasion de l’ouverture de l’année paroissiale de la santé et de la miséricorde, de leurs activités.

    Inscriptions des enfants et des jeunes pour l’année 2015-2016

    * De 14h30 à 17h (éveil de la foi, catéchisme, aumônerie, servants d’autel, scoutisme, maîtrise ND, préparation au baptême…).

     

     
     

    Les jeunes de l’AUMÔNERIE SCOLAIRE DE BEAUNE en pèlerinage à La Salette  

    Nous étions 57 jeunes Beaunois à nous rendre à la Salette, pendant 4 jours (du 26 au 29 Avril).  Avec nous, une petite centaine de Dijonnais et des jeunes du diocèse de Gap. Nous avons été accueillis par les sœurs du sanctuaire qui avaient choisis le thème de ce temps fort : la Rencontre. 

    Alors nous avons décliné ce thème autour de la rencontre avec les autres jeunes et la rencontre du Christ aujourd'hui dans nos vies. Les jeunes ont vécu un très beau moment de partage sous une météo moyenne...

    Stéphanie.

     

     Voir aussi la rencontre de Maximin et Mélanie avec la Belle Dame de la Salette :

    (Le 19 septembre 1846, dans les alpages au dessus du village de La Salette en Isère, deux enfants bergers, Maximin Giraud et Mélanie Calvat, disent avoir rencontré une "Belle Dame" en pleurs, toute de lumière. Elle leur confie un message de conversion, pour "tout son peuple".)   

     

     

    Stationnement au Sanctuaire de l’Enfant Jésus

    Suite au problème  de stationnement  au 14 rue de Chorey, à la porte d’accueil du Sanctuaire de l’Enfant Jésus.

    Pour se garer, il faudra  chercher des emplacements   ailleurs  ou utiliser celui de  l’intérieur  devant la  Chapelle (qui est de 3 ou 4 places). La sanction pénale   est de 135 lors du PV.

    Si vous rencontrez un problème comme celui-ci, nous vous conseillons d’écrire directement au cabinet du Maire  à cette adresse :

    Yvette ALLEXANT-GILLIER

    Secrétariat  de Mme  Stéphanie DE PALMA

    Directeur de Cabinet d’Alain SUGUENOT

    CABINET DU MAIRE

        BP 30191

    21205   BEAUNE CEDEX

    TEL 03 80 24 56 25

     

     LA VIE DE NOS VILLAGES  

     

     

    La sortie paroissiale pour la fête de L’Ascension (5 Clochers)

     

    Cette année, nous nous sommes donnés rendez-vous pour la messe à l’Abbaye de Cîteaux. Après la messe nous avons partagé notre repas. Ensuite Le frère Raphaël, moine et prêtre de Cîteaux nous a enseigné sur la miséricorde de Dieu, en partant du Notre-Père, voici quelques-unes de ses paroles :

    « Comme les parents aiment leurs enfants, et peuvent donner leur vie pour eux, le Père est toujours présent, il faut juste s'adresser à lui, le louer, lui dire : tu es bénis Seigneur de l'univers. On veut faire sa volonté, mais pas trop.... que ta volonté soit ''fête''. Donnes-nous notre pain quotidien, le pain de la faim du ventre, il prend en compte nos besoins primaires, et nous donne aussi le pain de Dieu, la PAROLE de vie.

    Si on se reconnait malade, on a besoin du Seigneur, de sa miséricorde. On n'est jamais trop pécheur pour qu'il vienne nous chercher. Si on demande pardon, on est dans l'espérance, Dieu est disponible tout le temps. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Ce que l'on a reçu, on le donne à notre tour, on entre dans le jeu de Dieu. Comme nous sommes appelés au pardon, il nous donne la force du pardon. Si tu veux aimer Dieu, aime ton frère, si tu veux aimer ton frère, aime-toi toi-même ».

    Avant de compter sur tes forces, il faut compter sur Dieu, lui remettre tout entre ses mains

    (Michel)

     

    Bligny-lès-Beaune

    Le 9 mars la Mairie de Bligny nous a signalé que l’installation électrique de notre église n’est pas hors norme comme je l’avais dit sur le dernier journal (Nº 26). Je vous demande à vous tous de m’excuser pour cette affirmation erronée. C’est une très bonne nouvelle de savoir que l’installation électrique actuelle répond aux normes en vigueur. Mais en tout cas, il est vrai que notre église nécessite juste une augmentation de la luminosité car elle manque de clarté.

     

    Profession de foi et Communions

    - Samedi 16 et Dimanche 17 mai en l’église de Bligny ont fait leur profession de foi :

        Emile BENOIT,  Anna CHOLET,  Alice GARNIER,  Arthur JOIGNEAUX,  Lola BUJAN,  Romain ROCH.

     

    - dimanche 7 juin en l’église de Bligny ont reçu le sacrement de l’eucharistie :

        Thomas DAVID,  Clarisse  et Gaspard DOUBLOT,  Lenny DURIAUX,  Hugo FARGUES,  Charline FOURNIER,  

        Manon JACOTOT,  Arnaud MARCHETTO,  Martin  et  Willem SCHELLEKENS,  Gaëtan THOMAS,  

    Clarisse  VICNETE.  Justine JOLY  a fait sa 1ere communion le 19 avril à Beaune.

     

    Corcelles les Arts 

     

    Le Dimanche 28 Juin nous avons vu l'aboutissement de dix-sept années d'existence de l'association Saint-Pierre et Saint-Paul créée en février 1998, avec l'inauguration des vitraux et du cadran solaire.

    C’est au cours de la messe de 11h00 que nous avons fêté les Saints de l’église de Corcelles : Saint Pierre et Saint Paul. Nous avons tous constaté que quatre vitraux existants sont restaurés et trois vitraux sont entièrement refaits. Le vitrail du choeur a la particularité d'être refait avec la technique employée au 12° siècle. Désormais notre église est achevée intérieurement.

    Un cadran solaire est installé à la place de l'ancien, que peu de personnes avaient remarqué car il n'existait plus que par une flèche rouillée. Il est situé sur la façade ouest de l'église, donc du côté de la place des marronniers, près du porche d'entrée. Pour lire l'heure, n'oublions pas que l'été nous avons deux heures de décalage par rapport au soleil, et une heure l'hiver, avec en plus 20 minutes à notre position.

    L'association continuera d'exister pour entretenir ce patrimoine afin de ne pas le laisser se dégrader (déjà des peintures sont à refaire dans la sacristie).

    Le coût de tout ce qui a été réalisé durant ces années a été financé par l'association et des subventions.

    Notre plus grande satisfaction est de voir cette église vivre par les offices qui y sont célébrés et les nombreux fidèles présents.

    L'association adresse un très grand merci à la municipalité qui a toujours rendu possible cette restauration, et à toutes celles et ceux qui y ont participés par leur travail ou par leur soutien financier.

     

     Merceuil

    Urgent !  Nous avons besoin de bénévoles pour aider au ménage et au fleurissement de l’Eglise. Merci de contacter la sacristine de Merceuil.

     

    La chorale des cinq clochers

    Recrute des choristes :

    Si vous aimez chanter, vous pouvez nous rejoindre,

    Nous répétons chaque Mardi à partir de 20h30 à  l’Eglise de Bligny-les-Beaune.

    Nous serons heureux d’accueillir de nouveaux participants dans une bonne ambiance

     

    Permanences du Père Oscar Ruiz :

    Les permanences pour l’année scolaire 2015 – 2016 seront les mercredis tous les 15 jours (sauf vacances scolaires) de 18h00 à 19h00 à la cure de Bligny, 33 route de Beaune. (Un panneau de présences sera affiché à l’église de Bligny)

     

    Lien permanent Catégories : Blog actu, Journal des 5 clochers 0 commentaire
  • 70 prêtres du diocèse en pèlerinage à Ars

    Lu sur le site du Diocèse de Dijon


    Ars1335_4.jpg


    Fêter la solennité de saint Pierre et saint Paul en presbyterium était proposé cette année où nous n'avons pas eu la joie d’entourer un jeune prêtre pour son ordination à la cathédrale Saint-Bénigne.


    Nous nous sommes retrouvés environ 70 de tous âges et de tous les coins du diocèse, autour de notre archevêque. Le but était de prier pour les vocations et de vivre un temps fraternel.


    Ars1335_5.jpg


     


    Arrivés à Ars vers 10 h, nous nous sommes divisés en deux groupes. Les plus vaillants  ont marché en pèlerins depuis l’église de Rancé jusqu’à la basilique d’Ars, en passant par le « monument de la rencontre » qui immortalise l’arrivée du futur saint curé et sa rencontre avec le jeune Antoine Givre qui lui indiqua le chemin du village, alors qu’il faisait grand brouillard. Le père Vincent Richard nous a expliqué avec grande précision la géographie du lieu et ce qu’était la communauté humaine d’Ars au début du XIXe siècle.Ars1335_3.jpg


    Dans le même temps, l’autre groupe découvrait le montage vidéo sur la vie et le message d’Ars et visitait le sanctuaire, jusqu’à ce que nous y soyons tous réunis.


    Nous avons alors concélébré l’Eucharistie autour de notre archevêque en mémoire des apôtres Pierre et Paul, si différents, mais tous deux appelés par le Christ et tous deux martyrs. Leurs différence et leur unité de témoignage nous dit aujourd’hui ce qu’est la diversité et l’unité d’un presbyterium. Durant cette messe, mais aussi après, tous réunis devant la châsse de saint Jean-Marie Vianney, nous avons prié pour les vocations.


    Ars1335_8.jpg


    Après un excellent repas pris au Foyer Sacerdotal, le père Patrice Chocholski, curé-recteur d’Ars, nous a partagé sa redécouverte de saint Jean-Marie Vianney et dit combien sa figure était propre à inspirer et dynamiser une vocation ou une existence sacerdotale.


     


    Puis c’était déjà l’heure des vêpres et du retour vers la Côte-d’Or. Temps fraternel, prière commune pour les vocations : nous les avons l’un et l’autre heureusement vécus.


     


           Père Gérard Berliet

    Lien permanent Catégories : Blog actu 0 commentaire
  • Procession du 24 juin 2015

    Reçu par mail :

    La veillée du 24 juin 2015 à l’Enfant Jésus a commencé par une célébration d’action de grâces, procession dans le parc du Sanctuaire

    24 juin-2.jpg

    et s’est terminée par une heure d’adoration dans la chapelle.

    24 juin-1.jpg

    Sœur Bernadette et le Père Yves Frot ont remercié le Petit Roi pour les grâces que nous avons reçues.

     

     

    Les photos de la procession du 24 juin 2015 sont ici

    Lien permanent Catégories : Blog actu, L'Enfant Jesus de Beaune 0 commentaire
  • Dernier Jour pour le Guide Paroissial

     

     

    Lien permanent Catégories : Blog actu 0 commentaire
  • LAUDATO SI

    Lu ici  : Ecologie : Mgr Minnerath présente l'encyclique du pape

    1327.jpg

    C’est ce jeudi 18 juin à midi que le pape François a publié son encyclique « Laudato Si » (« Loué sois-tu ») sur le thème de l’écologie. Très attendue, cette lettre de 192 pages est adressée aux évêques mais également à tous, croyants et non-croyants.

    A 11h, Mgr Minnerath proposait une conférence de presse à la Maison diocésaine de Dijon. L’archevêque de Dijon a pu présenter aux journalistes ce document, première encyclique entièrement écrite par le pape François depuis son arrivée sur le siège de saint Pierre en mars 2013.

    Mgr Minnerath a rappelé que, si l’Eglise avait abordé ces questions d’écologie depuis bien longtemps, c’était la première fois qu’un document de cette importance était entièrement consacré à ce thème. Cela explique ainsi l’attente autour de ce texte, des chrétiens bien sûr mais aussi des organisations comme les Nations Unies (ONU).

    Dans son encyclique, le pape François rappelle que « tout est lié » : l’écologie, l’économie, la production, le travail, l’éthique, le sens de la vie. Il propose donc une « écologie intégrale ».

    L’archevêque a exposé brièvement les principaux axes choisis par le pape dans ses six parties, très structurées. Si le Saint-Père consacre une partie de son travail à faire le constat des problèmes actuels liés à l’écologie (réchauffement climatique, destruction de la faune et de la flore…), et à en déplorer les conséquences (ce sont les pauvres qui subissent de plein fouet la dégradation de l’environnement), il propose également des solutions, en encourageant chacun à adopter une « culture de l’écologie », altruiste, pour éviter le gaspillage et la consommation irresponsable.

    « Le pape François nous invite tous - le monde politique, le monde économique mais aussi chaque personne - à vivre plus spirituellement et plus sobrement » a indiqué Mgr Minnerath. « Cela apportera plus de fraternité et d’échanges. Il faut sortir de notre manière individualiste de vivre. Car tout ce qui est à notre disposition est limité. Notre façon de consommer n’est plus à l’ordre du jour ».

    Parfois alarmiste, le pape François n’hésite pas, dans un style limpide, à exiger un éveil rapide des consciences avant qu’il ne soit trop tard.

    L’archevêque de Dijon a conclu son intervention en se réjouissant de la publication de cette encyclique : « C’est bien de donner un élan de réflexion à l’humanité entière. Ce texte est évidemment adressé à tous, car nous sommes tous dans le même bain ! ».

     

    1327_1.jpg

    Lien permanent Catégories : Blog actu, Vatican 0 commentaire