Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mickaël Garreau dans la presse

Lu sur le Bien Public :

 

Mickaël Garreau, diacre beaunois, a été ordonné prêtre à la cathédrale Saint-Bénigne

title-1602954681.jpg

Mickaël Garreau trentenaire et diacre à la paroisse de Beaune, a été ordonné prêtre à la cathédrale Saint-Bénigne dimanche 27 septembre par Monseigneur Roland Minnerath, archevêque de Dijon.

 

C’est devant une assistance à la cathédrale Saint-Bénigne à Dijon composée de près de 300 personnes que s’est déroulée l’ordination sacerdotale de Mickaël Garreau, diacre à la paroisse de Beaune.

« Dès mon jeune âge, à 7 ans, je voulais devenir prêtre. J’ai d’abord été enfant de chœur dans notre paroisse à Tours. Lors de nos jeux avec mes cousins et cousines, je voulais toujours que nous finissions nos journées par une prière à Jésus », raconte la prêtre Mickaël Garreau originaire de Tours.

De Rome à Dijon en passant par le Cambodge

Adolescent, il suit des études de droit en section bioéthique (théologie, médecine, philo, et droit) et part étudier à Rome dans une communauté religieuse. Puis, pendant une dizaine d’années, il travaille alternativement comme maraîcher et vigneron chez un de ses oncles à Tavel, et également au sein d’une société d’autoroute, comme receveur à Tours.

« De retour de Rome, en 2005, ce fut mon année de discernement, et j’ai passé un an à Paray-le-Monial. J’ai alors pris la décision de rentrer au séminaire à Avignon où j’ai vécu une crise de la Foi qui m’a amené à vouloir partir hors de France. Je suis parti au Cambodge après avoir été envoyé par les Missions évangéliques de Paris en 2012 », détaille-t-il.

Mickaël Garreau entreprend ensuite le chemin de Compostelle. « Chaque jour m’apportait un bien, le hasard me permettait d’assister à une messe tous les jours, à trouver à manger, dormir. Par la suite, pendant deux ans, j’ai été directeur de la communication au Sanctuaire de Notre-Dame du Laus (dans les Hautes-Alpes, ndlr). »

En 2016, le jeune homme entre comme séminariste à la paroisse Saint-Michel de Dijon avant de devenir diacre chargé de l’aumônerie des jeunes et de visiter les malades en soins palliatifs.

mickael-garreau-est-notamment-en-charge-de-deux-etablissements-scolaires-publics-du-lancement-d-une-aumonerie-au-lycee-viticole-de-beaune-photo-lbp-g-b-1602954681.jpg

Mickaël Garreau. | Suite article sur l'Ordination Presbytérale de Mickaël Garreau à la cathédrale Saint-Bénigne - « Ma nouvelle vie pastorale au sein de la paroisse de Beaune »

Au terme d’un séjour en Terre sainte, Mickaël Garreau a été missionné par l’archevêque de Dijon Monseigneur Roland Minnerath à Beaune « comme diacre et maintenant comme prêtre sous la bienveillance de notre curé, le père Yves Frot. Dans le domaine de mon action sacerdotale, je suis en charge d’accompagner le secteur des douze  cinq (ndlr) clochers, de l’aumônerie de deux établissements scolaires publics de Beaune, de démarrer aussi une aumônerie au lycée viticole, et de visiter les pensionnaires d’une maison de retraite qui n’appartient pas aux Hospices de Beaune. En outre, je vais aider la paroisse de notre diocèse à “toiletter” notre site Internet et bien entendu, je vais assurer le quotidien d’un prêtre en paroisse ».

 

 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.